Top banner
Top banner
Top banner
ETUDE : Autant de risques cardio-vasculaires avec l’e-cigarette qu’avec le tabagisme.

ETUDE : Autant de risques cardio-vasculaires avec l’e-cigarette qu’avec le tabagisme.

Selon une nouvelle étude publiée dans la revue SAGE « Vasculaire Medicine« , l’utilisation de cigarettes électroniques contenant de la nicotine aurait un impact significatif sur les fonctions cardio-vasculaires.


VAPOTAGE AVEC NICOTINE OU TABAGISME : DU PAREIL AU MÊME POUR LES RISQUES VASCULAIRES ?


Selon une nouvelle recherche, l’utilisation d’e-cigarette avec nicotine a un impact significatif sur les fonctions vasculaires. L’étude a révélé que les utilisateurs de cigarettes électroniques conservaient le même niveau d’élévation cardiovasculaire après une longue période d’utilisation.

Pour les auteurs, les résultats de cette recherche publiée dans la revue SAGE, Vascular Medicine sont importantes pour comprendre le risque cardiovasculaire suite à l’utilisation de cigarettes électroniques sur le long terme.

Menés par Klaas Frederik Franzen et Johannes Willig, les résultats de cette étude ont été obtenus en surveillant les signes vitaux des participants pendant et après qu’ils aient fumé une cigarette, utilisé une e-cigarette avec ou sans nicotine. Concernant le tabagisme, la surveillance a été faite sur la consommation d’une cigarette pendant 5 minutes, pour le vapotage sur une session de 5 minutes. Les signes vitaux ont été surveillés pendant 2 heures pendant et après la consommation.

Les chercheurs ont constaté que contrairement à l’utilisation d’e-cigarette sans nicotine, les cigarettes électroniques nicotinés et les cigarettes combustibles avait le même impact significatif sur les signes vitaux, la tension artérielle et la fréquence cardiaque des participants. La pression artérielle systolique périphérique a augmentée de manière significative pendant 45 minutes après l’utilisation d’une cigarette électronique et 15 minutes après avoir fumé une cigarette.

La fréquence cardiaque est également restée élevée pendant 45 minutes après l’utilisation de l’e-cigarette, l’augmentation étant supérieure à 8% pendant les 30 premières minutes. En comparaison, les cigarettes combustibles n’augmentaient la fréquence cardiaque que pendant 30 minutes. Contrairement à cela, aucun changement n’a été constaté avec l’utilisation de cigarettes électroniques sans nicotine.


« L’E-CIGARETTE AUSSI DANGEREUSE QUE LE TABAGISME »


Klaas Frederik Franzen et son équipe ont utilisé ces données pour promouvoir le fait que les cigarettes électroniques peuvent être aussi dangereuses que les cigarettes combustibles.

Avec les résultats de cette étude, les auteurs concluent que « L’augmentation des paramètres dans les dispositifs contenant de la nicotine pourrait avoir un lien avec un risque cardiovasculaire accru qui est bien connu pour les cigarettes. »

Pour les auteurs de l’étude il est nécéssaire de poursuivre les études : « Les prochains essais devraient se concentrer sur les effets chroniques que peuvent avoir les cigarettes électroniques contenant de la nicotine et sans nicotine sur la tension artérielle périphérique et centrale, ainsi que sur la rigidité artérielle. »

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : VAP’NEWS : L’actualité e-cigarette du Vendredi 13 Juillet 2018.
Suivant : REVUE / TEST : Menthe Glaciale (Gamme Les Incontournables Menthes) par Vincent Dans Les Vapes

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Articles Similaires

Laisser une réponse