Top banner
ETUDE CLINIQUE : Sur le long terme, passer à la vape n’a aucun impact négatif sur la santé.
ETUDE CLINIQUE : Sur le long terme, passer à la vape n’a aucun impact négatif sur la santé.

ETUDE CLINIQUE : Sur le long terme, passer à la vape n’a aucun impact négatif sur la santé.

Un essai clinique de 24 mois n’a montré aucun effet indésirable sur la santé des fumeurs qui utilisaient des produits de vapotage et aucune augmentation de poids.


AUCUN IMPACT NEGATIF POUR LE VAPOTAGE SUR LE LONG TERME !


Amsterdam, Pays-Bas, 17 janvier 2018 Fontem Ventures, propriétaire de la cigarette électronique Blu, a financé une étude réalisée par la Covance Clinical Research Unit LTD, et le Leeds & Simbec Research Ltd. Merthyr Tydfil.

Il s’agit de l’une des plus longues études réalisées sur l’impact de la e-cigarette sur la santé des fumeurs. Elle a été menée pendant 2 ans auprès de 209 volontaires fumeurs de e-cigarette. Les chercheurs ont cherché à déceler d’éventuels effets indésirables via des mesures de la fonction pulmonaire, les résultats des électrocardiogrammes et l’exposition à la nicotine et aux constituants tabacoles.

Pendant l’étude, aucun souci de santé notable n’a été détecté parmi les participants. D’autre part, l’usage des produits de vapotage s’est accompagné d’une réduction des symptômes habituellement observés lors du sevrage de la cigarette conventionnelle. Par ailleurs, aucune augmentation de poids n’a été décelée parmi les volontaires.

« Cette étude démontre qu’après 2 ans passés à vapoter, aucune complication sanitaire sérieuse n’a été décelée chez les fumeurs (…) Nous disposons désormais d’une vision beaucoup plus claire concernant les potentielles conséquences sur la santé des fumeurs » affirme Tanvir Walele, Directeur des Affaires Scientifiques de Fontem Ventures, le propriétaire de la marque de vapotage Blu.

Une étude récemment mise à jour dans la Cochrane Review1 est parvenue à une conclusion similaire : vapoter peut aider les fumeurs à réduire leur consommation sans augmenter les risques sur leur santé à moyen terme.

« Les autorités politiques et les députés devraient faire en sorte que le cadre règlementaire reflète ce consensus scientifique qui s’impose petit à petit, à savoir que les recherches menées sur le long terme affirment la sécurité des e-cigarettes » ajoute Tanvir Walele. « Ces recherches soulignent que nous avons besoin de lois, non pas calquées sur celles qui s’appliquent au tabac traditionnel, mais qui encouragent l’innovation et la conformité à de hautes normes de qualité concernant la fabrication et la sécurité sanitaire des produits. »

1 http://www.cochrane.org/CD010216/TOBACCO_can-electronic-cigarettes-help-people-stop-smoking-and-are-they-safe-use-purpose

 


RESUME


Le profil santé de Puritane™, un produit à vapeur électronique en système clos, a été évalué alors qu’il était utilisé par des fumeurs de cigarettes traditionnelles pendant 24 mois, en situation réelle.

L’étude a été menée dans deux centres de clinique ambulatoire sur 209 volontaires. Plusieurs mesures ont été mises en place afin de surveiller la santé des fumeurs : analyse des effets indésirables, signes vitaux, électrocardiogrammes, des tests de fonction pulmonaires, l’exposition à la nicotine et des constituants tabacoles, les effets dû au sevrage de la nicotine et le désir de fumer.

Aucun effet indésirable sérieux dû aux produits de vapotage n’a été observé. Les effets indésirables simples qui se sont dissipés avec le temps sont les maux de tête (ressentis par 28,7 % des participants), les rhinopharyngites (28,7 %), les maux de gorge (19,6 %) et la toux (16,7 %). A partir du 2e mois, les effets liés au sevrage de la nicotine ont diminué. L’envie de fumer et la consommation de cigarette traditionnelle ont également diminué de manière régulière chez tous les volontaires. L’usage des produits de vapotage était également associé à l’exposition réduite des constituants de la cigarette traditionnelle, alors que les tests de nicotine urinaire sont restés stables. Enfin, aucune prise de poids n’a été décelée chez les fumeurs de cigarettes traditionnelles passés au vapotage.

En conclusion, l’aérosol des produits de vapotage a été bien toléré par les organismes des volontaires et n’a généré aucun effet indésirable au bout de 24 mois.

A propos de Fontem Ventures

Fontem Ventures est une division d’Imperial Brands PLS, et propriétaire de la marque Blu. Basé à Amsterdam, aux Pays-Bas, avec un centre de recherche à Liverpool, Fontem Ventures est spécialisé dans les produits de vapotage nouvelle technologie et vise à proposer de meilleurs produits plus respectueux de la santé des fumeurs et des vapoteurs, où qu’ils soient.


Published Research
To view the published research click here.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur