Top banner
Top banner
ÉTUDE : Covid-19 et nicotine, des recherches menées par l’AP-HP.

ÉTUDE : Covid-19 et nicotine, des recherches menées par l’AP-HP.

L’e-cigarette pourrait-elle protéger ses utilisateurs d’une forme grave du covid-19 (coronavirus) ? Dès le 10 avril, alors que la France n’avait pas achevé son premier mois de confinement, le questionnement concernant le rôle de la nicotine dans la protection face au covid-19 est posé. Aujourd’hui, trois études, dont deux sont déjà sur les rails vont tenter de répondre à cette interrogation !


OBJECTIF : SAVOIR SI LA NICOTINE PROTÈGE LES MALADES DU COVID !


C’est une théorie que vont tenter de prouver les chercheurs de l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) à travers trois études, dont deux sont déjà sur les rails. Elles consistent à distribuer autant de patchs de nicotine que de placebo à des sujets non-fumeurs.

Les deux premières études portent sur des patients déjà atteints du Covid-19, hospitalisés dans les unités de soin (étude Nicovid) et dans les services de réanimation (Nicovid Rea).  » L’objectif est de savoir si la nicotine protège les malades d’une évolution vers un mauvais pronostic « , souligne Zahir Amoura, chef du service de médecine interne 2, maladies auto-immunes et systémiques de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris.

La troisième étude (Nicovid Prev) va porter sur 1 633 soignants (médecins et personnel hospitaliers, médecins libéraux, personnel des Ehpad) non-fumeurs. Eux aussi vont porter des patchs de nicotine, ou des placebos, pendant environ six mois :  » On prend une population exposée au risque d’avoir le Covid, précise le professeur. L’idée est de voir si le fait de mettre ces patchs permet de constater moins d’infections « .

Si les résultats sont concluants, la perspective de développer, à terme, un traitement à base de nicotine pourrait être envisagée.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).