Top banner
Top banner
Top banner
ETUDE : En France, plus d’un adolescent sur deux a déjà essayé l’e-cigarette

ETUDE : En France, plus d’un adolescent sur deux a déjà essayé l’e-cigarette

Suite aux nombreuses polémiques qui ont lieu aux Etats-Unis, pas étonnant de retrouver aujourd’hui en France une étude qui cible l’e-cigarette et la jeunesse. En effet, une récente étude de l’Inserm financée par la Ligue contre le cancer montre que 52% des adolescents de 17 ans ont déjà essayé l’e-cigarette. 


LES JEUNES VAPOTEURS SONT EGALEMENT DES JEUNES FUMEURS !


Selon les premiers résultats de recherches menées par l’Inserm dans le cadre d’un projet intitulé Petal, un programme d’études sur le tabagisme des adolescents en vue de sa limitation montre que plus d’un adolescent de 17 ans sur 2 a déjà expérimenté la e-cigarette, presque autant que la cigarette (que 59% des jeunes de cet âge ont déjà testé au moins une fois). Par contre la e-cigarette est réservée à un usage occasionnel. Alors qu’un quart des jeunes de 17 ans fument tous les jours, seulement 2% d’entre eux vapotent quotidiennement, et 1 sur 6 occasionnellement.

Tout le monde redoutait que la e-cigarette soit une porte d’entrée vers le tabac pour les ados, mais ces recherches semblent plutôt écarter cette hypothèse. Les jeunes de 17 ans qui testent la cigarette électronique ont déjà expérimenté le tabac auparavant donc c’est toujours le tabac qui vient en premier et pas l’inverse. Pour autant, on ne peut pas dire que la baisse de consommation de tabac chez ces ados soit liée à la cigarette électronique puisque 63% des vapoteurs sont aussi des fumeurs réguliers ou quotidiens de cigarette. C’est donc plutôt un produit qui se cumule avec d’autres comportements à risque, le tabac mais aussi l’alcool et la drogue.

Alors qu’il y a autant de filles qui fument des cigarettes que de garçons à 17 ans, les garçons ont davantage tendance à vapoter (21% d’entre eux le font occasionnellement contre 13% des filles). Autant de pistes et de données que les chercheurs vont continuer à approfondir. Rappelons que la vente de la cigarette électronique est normalement interdite aux moins de 18 ans.

SourceRmc.bfmtv.com/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse