Top banner
Top banner
ÉTUDE : Faciliter l’accès à la vape peut réduire les coûts et améliorer la santé publique

ÉTUDE : Faciliter l’accès à la vape peut réduire les coûts et améliorer la santé publique

Selon une récente étude proposée par l’Université de Melbourne en Australie, un accès plus facile aux produits de de la vape contenant de la nicotine serait susceptible d’améliorer la santé publique et de réduire les coûts du système de santé.


Tony Blakely – Université de Melbourne

LA VAPE APPORTE UN GAIN SUR TOUT LES PLANS !


En conclusion d’une étude, des chercheurs australiens et néo-zélandais ont constaté que le fait de faciliter l’accès aux e-cigarettes contenant de la nicotine entraînerait des gains en matière de santé et des économies de coûts dans ce même secteur.

La recherche a modélisé ce qui se produirait si le nombre de vapoteurs néo-zélandais augmentait suite à un meilleur accès aux e-cigarettes nicotinés par rapport aux modes de consommation actuels. Selon les chercheurs, les résultats sont applicables de la même façon en Australie.

Publiée dans Epidemiology, l’étude révèle que le résultat le plus probable est un bénéfice équivalent à 19 jours de bonne santé supplémentaires pour la vie de chaque Néo-Zélandais grâce aux personnes qui ont quittés le tabagisme pour la vape.

En raison des incertitudes quant à l’impact de l’utilisation à long terme de l’e-cigarette, les gains moyens par personne iraient de 2 à 37 jours de bonne santé en plus mais il est clair qu’en se concentrant sur des hypothèses réalistes,  l’impact global est très positif.

Les économies de coûts probables de 3,4 milliards de dollars néo-zélandais (3,27 milliards de dollars australiens) résulteraient de la diminution du nombre de personnes atteintes de maladies liées au tabac, car la vape est moins nocives que le tabac.

Actuellement, le Royaume-Uni et les États-Unis ont une réglementation relativement libérale sur la vente de ces produits, tandis que l’Australie, la Thaïlande et Singapour appliquent diverses interdictions. Les restrictions ont récemment été assouplies en Nouvelle-Zélande, permettant aux adultes d’accéder aux produits de vapotage avec nicotine sans ordonnance.

Le professeur et auteur principal de l’Université de Melbourne, Tony Blakely, a déclaré que les résultats ont fourni des enseignements importants pour l’Australie. « La Nouvelle-Zélande et l’Australie présentent des taux de maladie et de tabagisme relativement similaires« , a-t-il déclaré ajoutant « La meilleure estimation néo-zélandaise des gains en matière de santé équivaut à 19 jours de vie en bonne santé par personne vivante pendant le restant de ses jours« .

Les avantages de l’étude en matière de santé étaient similaires à ceux d’interventions de santé publique bien établies, telles qu’une augmentation annuelle de la taxe sur le tabac de 10% pendant 15 ans ou un programme national de dépistage du cancer colorectal.

« L’élaboration de politiques concernant les cigarettes électroniques est un défi« , a déclaré le professeur Blakely. « Néanmoins, notre étude souligne qu’une libéralisation prudente de l’accès aux e-cigarettes est la meilleure solution. »

Les chercheurs recommandent que les ventes de produits de vapotage incluent des conseils d’experts sur leur utilisation, tels que le meilleur type de produit ou encore la façon d’obtenir une concentration en nicotine appropriée.

Le professeur Coral Gartner, co-auteur et chercheur à l’Université du Queensland, a déclaré que ces conclusions soutenaient la nouvelle approche réglementaire néo-zélandaise qui maintient les produits de la vape nicotiné exempts de taxe d’accise et moins chers que les cigarettes combustibles.

« Des réglementations complémentaires visant à minimiser les risques d’utilisation par les jeunes sont nécessaires, notamment en ce qui concerne les restrictions en matière de commercialisation et les lieux où les produits peuvent être vendus« , a déclaré le professeur.

« En outre, une politique renforcée sur les cigarettes combustibles, telle qu’une réduction du nombre de points de vente pourrait aller de pair avec un meilleur accès aux e-cigarettes nicotinés et permettre d’obtenir des gains maximaux en matière de santé.« 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse