Top banner
ÉTUDE :  Impacts similaires sur le corps de l’e-cigarette et du tabagisme ?

ÉTUDE : Impacts similaires sur le corps de l’e-cigarette et du tabagisme ?

Nicotine diabolisée, e-cigarette critiquée, c’est un florilège d’études qui s’accumulent depuis des années maintenant à charge contre la vape. Selon des chercheurs, la cigarette électronique contenant de la nicotine augmente le risque de formation de caillots sanguins. Pire encore, la vape nicotinée aurait un impact similaire au tabagisme sur le corps humain…


NICOTINE, E-CIGARETTE, UNE DIABOLISATION A TOUT VA !


Lors du Congrès international de la Société Européenne de Pneumologie, des chercheurs ont présenté une nouvelle étude sur le sujet : d’après leurs résultats, l’e-cigarette contenant de la nicotine augmente le risque de formation de caillots sanguins.

Des essais ont été menés avec 22 participants, âgés de 18 à 45 ans, en bonne santé. Chaque volontaire a été testé avant et après avoir pris 30 bouffées d’une e-cigarette contenant de la nicotine, et avant et après 30 bouffées d’une e-cigarette ne contenant pas de nicotine. Ces deux séries de tests ont été réalisées à des occasions distinctes, à au moins une semaine d’intervalle.

« Des impacts similaires sur le corps à ceux de la consommation de cigarettes traditionnelles » – Gustaf Lyytinen

Avant le début de chacun des tests, les chercheurs ont mesuré la fréquence cardiaque et la tension artérielle des participants et prélevé un échantillon de sang. Les mêmes examens ont été réalisés après 15 minutes d’utilisation, puis 60 minutes après. Les scientifiques ont également utilisé un laser pour observer les vaisseaux sanguins avant et après l’utilisation des cigarettes électroniques.

Dans le groupe ayant vapoté de la nicotine, l’équipe de recherche a constaté une augmentation moyenne de la formation de caillots sanguins : ils étaient 23% plus nombreux après 15 minutes, puis sont revenus à des niveaux normaux après 60 minutes. En parallèle, la fréquence cardiaque des participants était plus élevée : elle est passée de 66 battements par minute à une moyenne de 73 bpm.

Gustaf Lyytinen, chercheur à l’Institut Karolina de Stockholm

La pression artérielle est passée d’une moyenne de 108 millimètres de mercure/mmHg à 117 mmHg. Juste après l’utilisation de la cigarette électronique contenant de la nicotine, les vaisseaux sanguins des participants sont devenus plus étroits. « Ces effets n’ont pas été observés après que des volontaires aient utilisé des cigarettes électroniques ne contenant pas de nicotine, précisent les auteurs de l’étude. La nicotine est connue pour augmenter les niveaux d’hormones telles que l’adrénaline, dans le corps, ce qui à son tour peut augmenter la formation de caillots sanguins.« .

« Nos résultats suggèrent que l’utilisation de cigarettes électroniques contenant de la nicotine a des impacts similaires sur le corps à ceux de la consommation de cigarettes traditionnelles« , ajoute Gustaf Lyytinen, chercheur à l’Institut Karolina de Stockholm et auteur principal de cette recherche.

Selon lui, avec de tels effets, les cigarettes électroniques contenant de la nicotine pourraient augmenter le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral à long terme.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).