Top banner
Top banner
ETUDE : La vapeur produite par myblu 99% moins toxique que la fumée d’une cigarette.

ETUDE : La vapeur produite par myblu 99% moins toxique que la fumée d’une cigarette.

Une nouvelle étude présentée lors du 1er Sommet Scientifique sur la réduction des méfaits du tabac a démontrée que les niveaux de substances toxiques présents dans la vapeur de la myblu étaient 99% inférieur à ceux de la fumée de cigarette. 


Dr Grant O’Connell – Fontem Ventures

MYBLU, UN CHOIX POSITIF POUR LES FUMEURS QUI VEULENT EN FINIR AVEC LA TOXICITE DE LA CIGARETTE


De nouvelles données montrent que l’utilisation de l’e-cigarette myblu de Fontem Ventures pourrait être un choix positif pour les fumeurs qui cherchent à réduire leur exposition aux substances toxiques. 

Cette nouvelle étude sur la chimie des aérosols présentée au 1er Sommet Scientifique – Réduction des méfaits du tabac : Nouveaux produits, Recherche & Politique, a révélé que les niveaux de substances toxiques présents dans la vapeur de la myblu étaient 99% inférieur à ceux de la fumée de cigarette. 

Lors de la conférence, le Dr Grant O’Connell, directeur des affaires corporatives chez Fontem Ventures, propriétaire de la marque blu, a déclaré : « Conformément aux données cliniques émergentes, cette étude démontre que les e-cigarettes et les e-liquides de qualité sont un véritable potentiel afin de réduire de façon considérable l’exposition aux substances cancérigènes et toxiques chez les fumeurs qui les utilisent comme alternative »

L’étude intitulée « Composition chimique des aérosols du système capsule myblu ™ : une comparaison quantitative avec la fumée de cigarette conventionnelle » a analysé 51 substances toxiques pour la santé. Seulement huit ont été observés à des niveaux quantifiables dont le formaldéhyde, l’acétaldéhyde et l’acroléine. Pour chacune, il a été observé une réduction de plus de 99% sur la vapeur de myblu par rapport à la fumée de cigarette. Concernant le manganèse et le sélénium, la réduction moyenne était de 82% par rapport à la cigarette) et pour le NNN, NAT et NNK, il a été observé une réduction de plus de 99% par rapport à la cigarette conventionnelle.

« Les tests des aérosols de myblu indiquent des niveaux faibles ou non décelables des substances toxiques. Le rendement total était inférieur à 1 microgramme par bouffée de substances toxiques testées, soit 99% de moins que les 381 microgrammes par bouffée quantifiés pour la fumée de cigarette » a déclaré le Dr O’Connell.

Les résultats de plusieurs études cliniques récentes ont montré que les fumeurs qui optent pour la cigarette électronique sont beaucoup moins exposés aux substances toxiques présentes dans la fumée de cigarette.

« Il est important que les gouvernements et les autorités sanitaires du monde entier partagent cette information avec les fumeurs qui cherchent une alternative au tabagisme« , a déclaré le Dr O’Connell.

Fontem Ventures prévoit d’autres études avec sa e-cigarette myblu, y compris des études pré-cliniques in vitro, des études biomarqueurs cliniques et des études comportementales afin d’accumuler des preuves qui serviront à évaluer le potentiel de réduction des risques des produits myblu par rapport aux cigarettes conventionnelles.

Source : Fontem Ventures / Eurekalert.org 

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Articles Similaires

Laisser une réponse