Top banner
ÉTUDE : Le vapotage ne dégrade pas l’ADN des cellules contrairement au tabagisme.

ÉTUDE : Le vapotage ne dégrade pas l’ADN des cellules contrairement au tabagisme.

Ces dernières années, plusieurs études annonçaient que le vapotage pouvait être nocif pour l’adn de nos cellules. Aujourd’hui une nouvelle publication vient infirmer ces travaux en démontrant que le vapotage ne dégrade pas l’adn des cellules contrairement au tabagisme.


PAS DE DÉGRADATION DE L’ADN AVEC LE VAPOTAGE !


Des essais ont été réalisés in-vitro, sur des cellules souches afin de répondre à une question complexe : Le vapotage dégrade t’il l’adn de nos cellules. Dans la revue Mutagenesis, les scientifiques expliquent avoir utilisé un outil appelé « Toxys’ToxTracker« , qui permet d’évaluer les effets d’une substance chimique sur nos gènes. Ils ont comparé les effets de la fumée de cigarette à ceux de la vapeur d’un e-liquide . Les chercheurs se sont intéressés au stress oxydatif des cellules, à la dégradation de l’ADN et des protéines, et à l’activation du gène p53, qui est lié à la régulation des cycles cellulaires et à la suppression des tumeurs.

D’après les résultats de cet essai, la vapeur émise par le e-liquide contenu dans l’e-cigarette ne dégrade pas l’ADN en comparaison aux cigarettes fumées.  » Ces travaux s’ajoutent aux écrits scientifiques existants qui montrent que les produits de vapotage, lorsqu’ils sont de bonne qualité et répondent aux exigences de sécurité, permettent une réduction des dommages, en comparaison à la poursuite du tabagisme « , estime Dr Grant O’Connell, l’un des auteurs de cette recherche.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .