Top banner
ÉTUDE : L’utilisation régulière de l’e-cigarette peut entrainer « fuite intestinale » et inflammation.

ÉTUDE : L’utilisation régulière de l’e-cigarette peut entrainer « fuite intestinale » et inflammation.

C’est une nouvelle étude qui va faire polémique. Publiée le 5 janvier 2021 dans la revue iScience, les professeurs Soumita Das et Pradipta Ghosh auraient découvert que l’utilisation régulière de l’e-cigarette même sans nicotine pourrait entrainer une « fuite intestinale ».


LE PROPYLENE ET LA GLYCERINE VEGETALE A L’ORIGINE DU PROBLEME ?


Une récente étude publiée le 5 janvier dernier dans la revue iScience prétend que l’utilisation régulière de l’e-cigarette même sans nicotine entraînait une « fuite intestinale », dans laquelle microbes et autres molécules s’infiltrent hors des intestins, provoquant une inflammation chronique du corps. Une telle inflammation pourrait donc contribuer au développement de diverses pathologies, notamment les maladies inflammatoires de l’intestin, la démence, certains cancers, l’athérosclérose, la fibrose hépatique, le diabète et l’arthrite.

« La muqueuse intestinale est une entité étonnante. Elle est constituée d’une seule couche de cellules qui sont censées isoler le corps de billions de microbes, défendre notre système immunitaire et permettre en même temps l’absorption de nutriments essentiels« , explique M. Ghosh.

Avec son équipe, il a découvert que deux produits chimiques utilisés comme base de toutes les vapeurs liquides des e-cigarettes – le propylène glycol et le glycérol végétal – étaient la cause de l’inflammation.

 » De nombreux produits chimiques sont créés lorsque ces deux substances sont chauffées pour générer les vapeurs qui causent le plus de dommages, pour lesquels il n’existe pas de réglementation en vigueur « , déplore M. Ghosh.  » La sécurité sanitaire des cigarettes électroniques fait débat. La teneur en nicotine et sa nature addictive associée a toujours été la principale préoccupation de ceux qui s’opposent à la vape. Or les produits chimiques qui composent la vapeur liquide devraient nous préoccuper davantage, car ils sont la cause de l’inflammation intestinale « , conclut-il.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).