Top banner
ÉTUDE : Pourquoi les vapoteurs et fumeurs sont plus sensibles à la Covid-19 ?

ÉTUDE : Pourquoi les vapoteurs et fumeurs sont plus sensibles à la Covid-19 ?

Des récentes recherches de l’URMC (University of Rochester Medical Center) montrent pourquoi les fumeurs et les vapoteurs sont plus sensibles au COVID-19. Une enzyme appelée ACE2 présente chez les fumeurs et vapoteurs serait responsable de la sensibilité particulière au coronavirus.


L’INHALATION DE NICOTINE AUGMENTE LA RECEPTIVITE AU VIRUS


Des recherches au Centre médical de l’Université de Rochester apportent aujourd’hui des preuves qui explique pourquoi la Covid-19 (coronavirus) est pire pour les personnes qui fument et vapotent que pour le reste de la population.

Irfan Rahman, qui dirige un laboratoire à l’URMC et qui étudie les effets des produits du tabac sur les poumons, a déclaré que les personnes qui fument et vapotent ont souvent des niveaux élevés de récepteurs pour une enzyme appelée ACE2.

 » Ces récepteurs permettent également au nouveau coronavirus d’entrer dans les cellules pulmonaires. Plus de récepteurs signifie plus de charge virale, ce qui signifie des infections plus graves  » , a déclaré Rahman.  » C’est assez mauvais, en fait « , a-t-il dit.

Irfan Rahman a déclaré que les premières preuves de nouvelles infections à coronavirus ont montré que les fumeurs étaient particulièrement à risque de la COVID-19, mais le mécanisme derrière la vulnérabilité n’était pas clair.

Maintenant, selon lui et d’autres chercheurs, un nombre croissant de preuves montre que l’inhalation de nicotine augmente la réceptivité des poumons au virus et la létalité de la maladie.

« Les fumeurs sont plus susceptibles d’être admis dans les unités de soins intensifs et sont plus susceptibles de mourir » de COVID-19, a déclaré Jason Sheltzer, scientifique au Cold Spring Harbor Laboratory de Long Island, qui a également étudié le rôle de l’ACE2 dans la progression de la maladie. .

Jason Sheltzer a déclaré que les résultats de ses recherches étaient conformes aux conclusions de Irfan Rahman.

 » Le fait que nous ayons tous deux fait des observations similaires sur le tabagisme et l’ACE2 nous donne confiance dans l’exactitude sous-jacente de nos observations « , a-t-il déclaré. Pourtant, l’Organisation mondiale de la santé affirme que les preuves liant l’utilisation de la nicotine à la mortalité par COVID-19 ne sont pas concluantes.

Irfan Rahman a déclaré que si ses résultats indiquent que fumer ou vapoter de la nicotine a une corrélation particulièrement forte avec des récepteurs ACE2 élevés, cela ne signifie pas que l’inhalation d’autres produits est sûre.

« Ces produits endommageront les poumons, car elles contiennent des produits chimiques, et le poumon n’est pas destiné aux produits chimiques. il est destiné à recevoir de l’air », a déclaré Rahman.

Source : Rochestercitynewspaper.com

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).