ÉTUDE : Selon le CDC, un étudiant sur quatre est affecté par le vapotage passif.

ÉTUDE : Selon le CDC, un étudiant sur quatre est affecté par le vapotage passif.

Selon une étude menée aux États-Unis par le CDC (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies.), un étudiant sur quatre aurait déclaré avoir été exposé à la vapeur de cigarette électronique au cours des 30 derniers jours.


6,5 MILLIONS DE JEUNES EXPOSES A LA VAPEUR PRODUITE PAR LA E-CIGARETTE


Cette fameuse étude du CDC (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies) publiée dans JAMA Pediatrics montre que 6,5 millions de jeunes ont été exposés à la vapeur produite par les cigarettes électroniques . Si certains étudiants étaient eux même vapoteurs, 4,4 millions d’entre eux n’utilisaient pas le dispositif.

Le Général Surgeon des États-Unis a déclaré en décembre dernier que l’exposition occasionnelle à la vapeur provenant des e-cigarettes était nocive en raison des substances toxiques présentes telles que la nicotine et les métaux lourds. Selon lui, l’exposition à la nicotine peut être particulièrement dangereuse car elle affecte le développement du cerveau chez l’adolescent.

« Nous savons que la vapeur produite par les e-cigarettes n’est pas inoffensive et il est essentiel de protéger les jeunes de ce pays contre ce risque pour la santé« , a déclaré Brian King, co-auteur de l’étude et directeur adjoint de la recherche tabac et santé au CDC.

Pour King  » Certains produits chimiques utilisés dans les e-cigarettes peuvent nuire à la santé. Le diacétyle par exemple est connu pour produire une saveur beurre, et des études ont lié  son inhalation à des maladies respiratoires sévères« .

L’étude du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies a porté sur les données de l’Enquête nationale de 2015 sur le tabagisme chez les jeunes. Il a été constaté que l’exposition passive à la vapeur était plus importante chez les filles (près de 27%) que chez les garçons (22%). 15% des étudiants noirs ont déclaré être exposés contre 27 pour cent des élèves blancs.


UNE ACTION IMMÉDIATE POUR RÉDUIRE L’EXPOSITION A LA VAPEUR


D’aprés Brian King : « Pour protéger les enfants à l’exposition passive de la fumée du tabac et de la vapeur des e-cigarettes, les États et les communautés doivent envisager de moderniser les politiques « Sans fumée » en y incluant les cigarettes électroniques« .

Pour diminuer toutes formes d’utilisation de produits du tabac chez les jeunes, King recommande « des restrictions d’âge pour l’achat de cigarettes électroniques ainsi que des campagnes éducatives pour mettre en garde contre les risques de l’utilisation de e-cigarette et du vapotage passif chez les jeunes« .

« Le dernier rapport confirme certaines tendances« , a déclaré Matthew Myers, président de Campaign for Tobacco-Free Kids, « et soulève de sérieuses questions sur le nombre de jeunes qui utilisent des cigarettes électroniques et sont exposés à une vapeur potentiellement dangereuse« .

Source : Washingtonpost.com/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse