Top banner
ÉTUDE : Un risque d’asthme plus important avec le vapotage ?

ÉTUDE : Un risque d’asthme plus important avec le vapotage ?

C’est une nouvelle étude en provenance des États-Unis qui vient une nouvelle fois semer le doute dans le monde du vapotage. En effet, selon des chercheurs de l’American Thoracic Society, un lien aurait été fait entre le vapotage d’adolescents et de jeunes adultes avec le développement d’asthme.


UN RISQUE ACCRU DE 19% DE SOUFFRIR D’ASTHME POUR LES VAPOTEURS


Les scientifiques se sont basés sur des données issues de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), réalisée entre 2015 et 2018. L’étude s’appuie sur les 17.190 candidats, âgés de 12 ans minimum, qui ont participé à l’ESCC. Parmi eux, seuls 3,1% ont déclaré avoir utilisé une cigarette électronique au cours des 30 derniers jours.

Les chercheurs ont noté un risque accru de 19% de souffrir d’asthme pour les vapoteurs. Côté tabagisme, le risque s’élève à 20%. Et pour les anciens fumeurs, le risque atteint les 33%. Enfin, les personnes n’ayant jamais fumé ni utilisé de cigarettes électroniques n’ont pas d’association significative avec l’asthme.

« Bien que le vapotage ne cause pas de stress, il semble que les envies de vapoter peuvent être déclenchées par le stress et l’anxiété, ce qui complique la tâche de l’utilisateur de la cigarette électronique« , explique le Dr Teresa To dans un communiqué.

« Nos résultats suggèrent que l’utilisation de la cigarette électronique est un facteur de risque modifiable d’asthme à prendre en compte dans les soins primaires des jeunes et des jeunes adultes« , conclut-elle.
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).