Top banner
Top banner
ÉTATS-UNIS : Après l’explosion d’une e-cigarette, il attaque Amazon et LG Electronics en justice.

ÉTATS-UNIS : Après l’explosion d’une e-cigarette, il attaque Amazon et LG Electronics en justice.

Aux États-Unis, une plainte a été déposé contre Amazon, LG Electronics et KMG-Imports après le dégazage des deux accus dans une box électronique. Selon la victime, les deux sociétés sont responsables d’avoir transformé sa cigarette électronique en une véritable bombe.


DES BRULURES GRAVES ! LA VICTIME ACCUSE AMAZON ET LG ELECTRONICS !


Dans l’état de Rhode Island aux États-Unis, un homme a décidé de poursuivre Amazon, LG Electronics et KMG-Imports en justice. La raison ? La vente d’une cigarette électronique et d’accumulateurs qui auraient pris feu et l’auraient gravement brulé à la jambe et aux mains.

Lors d’un procès intenté le mois dernier à la Cour supérieure de Rhode Island, le demandeur Kyle Melone prétend que deux batteries au lithium-ion qu’il a achetées pour sa cigarette électronique « ont explosé spontanément dans sa poche mettant feu à son short et lui brulant la jambe. « . Le matériel désigné dans cette affaire est une box iPV5 200W TC qui était accompagnée de 2 accus LG HG2 18650 3000mAh.

Lors de son audition la victime a déclaré qu’il était dans la voiture de son père et que suite au dégazage  il a tenté de retirer les accus de sa poche. Selon la plainte, Kyle Melone a passé trois jours dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital du Rhode Island. Ses blessures, prétend-on, ont causé une douleur considérable et entraîné des pertes de salaire et d’importantes factures médicales.

« Kyle a subi des brûlures au deuxième degré sur 98% des deux mains et le haut de la cuisse droite ainsi que des brûlures au troisième degré. Ces blessures l’empêchent de travailler, de subvenir aux besoins de sa fiancée. »

Lors du procès, il a été prétendu qu’Amazon, LG et KMG-Imports ont été négligents concernant la vente, la fabrication et la distribution de ce matériel défectueux. La victime demande des dommages et interêts et le remboursement des factures de soins de santé. Le montant des dommages demandé n’a pas été précisé mais il est susceptible d’être substantiel.

Suite à cela, Amazon KMG-Imports n’ont pas souhaité faire de commentaire. Concernant LG Electronics, un porte-parole aux États-Unis a déclaré :  » Nous ne pouvons pas parler au nom de LG Chem qui fabrique les batteries, mais nous avons entendu parler d’un autre incident comme celui-ci avec une batterie contrefaite « .

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).