Top banner
Top banner
Top banner
FIVAPE : « Un sentiment de trahison et d’incompréhension ! »

FIVAPE : « Un sentiment de trahison et d’incompréhension ! »

Après le battage médiatique lancé hier par TF1 annonçant que selon une étude de la répression des fraudes 90% des liquides et des chargeurs de cigarettes électroniques étaient non-conformes, La Fivape et l’Aiduce ont tenu à réagir sur l’émission « Bourdin Direct« .

fivapebourdin


FIVAPE : UN SENTIMENT DE TRAHISON ET D’INCOMPRÉHENSION ! »


Jean Moiroud, président de la fédération interprofessionnelle de la Vape (Fivape), qui représente les fabricants français de cigarettes électroniques, qualifie cette étude « d’affligeante« . « En voyant le document on a ressenti un sentiment de trahison et d’incompréhension. Ça fait plus de deux ans qu’on travaille avec la DGCRFF justement pour éclaircir les choses et essayer de comprendre comment uniformiser nos étiquetages pour avoir des produits cohérents et en règle. On demande (leur aide) parce que nous sommes des petites entreprises qui essaient de comprendre une législation européenne complexe« . Quant aux recharges qui sont mal étiquettées ? Jean Moiroud répond sur RMC : « Il est pratiquement impossible de bien étiqueter les produits aux yeux de la DGCCRF. La réglementation est trop complexe et est illisible. La norme NF c’est nous qui l’avons faite, elle est à notre initiative (Norme Afnor). La DGCCRF a participé à ces travaux et ils ne se sont exprimés à aucun moment. Alors sortir un document comme celui-là en plein débat sur la cigarette électronique, c’est un coup bas et nous le prenons très mal« . Le président de la Fivape termine son discours avec quelques chiffres « Il y a 78.000 morts dues au tabac tous les ans, nous avons une innovation qui est une chance de réduire ce nombre de tués et qu’est-ce qu’on fait ? On envoie un communiqué manipulé pour retourner l’avis des Français sur un produit fantastique« .

Brice-Lepoutre-president-de-l-Aiduce


AIDUCE : « IL NE FAUT PAS FAIRE PEUR AUX CONSOMMATEURS ! »


Pour Brice Lepoutre, président de l’Association indépendante des utilisateurs de cigarette électronique, il n’y a vraiment pas de quoi s’inquièter. « Si on veut respecter la loi, aujourd’hui, il faudrait inscrire sur tous les flacons de liquide qu’il faut mettre une combinaison de sécurité pour les manipuler car il y a de la nicotine dedans. Sauf qu’il n’y a pas besoin de mettre une combinaison intégrale de sécurité pour manipuler votre cigarette électronique« . « Il ne faut pas faire peur aux consommateurs » estime Brice Lepoutre. « Il peut y avoir des produits non recommandables, mais la plupart des produits qui sont aujourd’hui sur le marché français sont de bonne qualité et les consommateurs ne prennent pas de risque en vapotant ces produits »

lehouezec-europe1


J. LE HOUEZEC : « MÊME LA DGCCRF NE VALIDE PAS CE BATTAGE MÉDIATIQUE »


Si la Fivape et l’Aiduce sont montés au créneau ce ne sont pas les seuls ! Jacques le Houezec n’a pas tardé à publier un article sur son blog et dénonce le fait que l’on dénigre la vape au 20 heures sur TF1. De plus, il lance aujourd’hui même un rappel de la réglementation sur les e-liquides aux boutiques de e-cigarette. Pour finir, il a annoncé il y’a quelques minutes que « d’après des sources sûres, même la DGCCRF ne valide pas ce battage médiatique » lançant en même temps la polémique de savoir d’où peuvent bien provenir ces fameuses informations. Le ministère de la santé ? Bercy ? Jean Yves Nau, médecin et journaliste scientifique a également publié un article sur son blog dénonçant « un bel exemple d’inversion des priorités sanitaires« .

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Vapoteurs.net en 2014, j'en suis depuis rédacteur et photographe officiel. Je suis un véritable passionné de vape mais également de comics et de jeux vidéos.

Laisser une réponse