Top banner
FOCUS : DLC, DLUO, DDM. Quel risque de consommer un e-liquide avec une date dépassée ?

FOCUS : DLC, DLUO, DDM. Quel risque de consommer un e-liquide avec une date dépassée ?

Chaque jour, la rédaction de Vapoteurs.net vous invite à en savoir plus sur la vape et l’univers de la cigarette électronique ! Citations, pensées, astuces ou encore aspects juridiques, le « focus du jour » est une occasion pour les vapoteurs, les fumeurs et les non-fumeurs d’en découvrir plus en quelques minutes !


BIEN COMPRENDRE LA DLC, DLUO ET DDM POUR UN E-LIQUIDE !


Pour un e-liquide, on ne parle pas de DLC (date limite de consommation) mais bien de DLUO (date limite d’utilisation optimale) ou de DDM (date de durabilité minimale). Une date dépassée de votre produit ne le rend pas nocif. Date limite dépassée = Pas de danger

Les produits ayant dépassé leur DDM demeurent bien évidemment tout à fait consommables. Les professionnels de la vape sont autorisés à commercialiser un e-liquide avec une DDM dépassée. Le seul risque est une réduction du taux de nicotine, une dégradation de la saveur ou encore de la couleur du produit.
 
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.