Top banner
FRANCE : 18 mois de prison avec sursis pour Kanavape et sa e-cigarette au CBD.
FRANCE : 18 mois de prison avec sursis pour Kanavape et sa e-cigarette au CBD.

FRANCE : 18 mois de prison avec sursis pour Kanavape et sa e-cigarette au CBD.

Fin 2014, la marque française Kanavape se préparait à lancer sur le marché de la vape un produit à base de chanvre certifié créant au passage la polémique. A l’époque, Marisol Touraine, ministre de la santé s’était engouffrée dans le brèche présentant Kanavape comme « une incitation à la consommation de cannabis potentiellement répréhensible par la loi »

 


18 MOIS DE PRISON AVEC SURSIS ET 15 000 EUROS D’AMENDE 


Avec l’arrivée mouvementée du CBD sur le marché de la vape on en viendrait presque à oublier que le phénomène n’est pas nouveau et que Kanavape avait déja proposé ce type de produit fin 2014. A l’époque, Marisol Touraine avait demandé à ses services « d’étudier de façon très précise la situation de ce produit« avec « l’intention de saisir le juge » pour en faire interdire la commercialisation.

[contentcards url= »http://www.vapoteurs.net/kanavape-balle-dans-le-pied-ou-bonne-idee/ »]

Trois ans après la sanction pourrait tomber et mettre fin à la commercialisation du CBD. En effet, c’est dix-huit mois de prison avec sursis et une amende de 15.000 euros qui ont été requis récemment à Marseille pour  Sébastien Beguerie, 33 ans, et Antonin Cohen, 31 ans, fondateurs de la marque « Kanavape ». 

La décision du tribunal sera présentée au mois de Janvier 2018. En cas de condamnation, cette décision de justice pourrait faire jurisprudence et mettre un terme à la commercialisation du CBD en France.

[contentcards url= »http://www.vapoteurs.net/kanavape-le-co-fondateur-en-garde-a-vue/ »]

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .