Top banner
FRANCE : Les buralistes, futur premier réseau de référence du cannabis ?

FRANCE : Les buralistes, futur premier réseau de référence du cannabis ?

Actuellement en pleine transformation, le réseau des buralistes explore toutes les pistes possibles y compris celle du cannabis. En cas d’une hypothétique légalisation du produit, ceux ci voudraient même obtenir l’exclusivité de la distribution.


TABAC, E-CIGARETTE ET… CANNABIS !


« Nous sommes pour le cannabis récréatif s’il est réglementé. Et nous sommes prêts à en commercialiser dans nos bureaux de tabac« , a affirmé Philippe Coy, président de la Confédération des buralistes, dans une interview publiée samedi dans Le Parisien

Le représentant de la profession va même plus loin. Il affirme avoir proposé le 18 juin dernier à la ministre de la Santé « de devenir le premier réseau de référence du cannabis s’il est, un jour, légalisé dans l’Hexagone ». Une déclaration qui intervient alors que des « coffee shops » vendant des produits à base de cannabidiol (CBD) ont ouvert un peu partout en France ces dernières semaines. 

« En juin, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) s’est positionnée en disant que c’était interdit. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a eu des explications confuses mais, lorsque l’on recoupe les informations, on comprend que ces produits ne peuvent, aujourd’hui, être vendus« , explique le président de la Confédération des buralistes, qui demandé aux buralistes, pour cette raison, de ne plus vendre de e-liquide pour cigarettes électroniques à base de CBD.  


UNE EXCLUSIVITE DE LA DISTRIBUTION EN CAS DE LEGALISATION ?


Si certains estiment que les buralistes ont « loupé » le virage de la cigarette électronique, ils ne veulent clairement pas passer à côté de cette nouvelle manne financière. « Si le CBD et plus largement le cannabis sont autorisés, on veut être présent sur ce marché. On demande même l’exclusivité« , affirme Philippe Coy. « On est dans un plan de transformation car les ventes de cigarettes sont amenées à baisser. Il faut donc saisir toutes les opportunités« .  

Source : Lexpress.fr/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .