Top banner
Top banner
Top banner
FRANCE : On triple l’aide a l’arrêt du tabac ! Passage par la case « Big Pharma » obligatoire.

FRANCE : On triple l’aide a l’arrêt du tabac ! Passage par la case « Big Pharma » obligatoire.

Notre chère Ministre de la santé, Marisol Touraine a annoncé hier que le forfait de remboursement de sevrage tabagique allait passer de 50 à 150 euros pour tous les fumeurs souhaitant arrêter. Une mesure qui divise les associations luttant contre le tabagisme…

patch-gommes-nicotine« Ce que je vous annonce aujourd’hui, c’est que le forfait de prise en charge de toutes les méthodes de sevrage tabagique sera porté à 150 euros par an, pour tout le monde ». Invitée de Jean-Jacques Bourdin ce mardi matin sur BFMTV et RMC, la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine a présenté son nouvel outil de lutte contre le tabagisme. Alors que les premiers paquets neutres commencent tout juste à être distribués par les buralistes, le gouvernement souhaite inciter les consommateurs à stopper leur consommation en favorisant l’accès aux méthodes de sevrage (médicaments d’aide à l’arrêt, substituts nicotiniques, thérapies de groupe ou individuelles…).

Jusqu’ici réservé exclusivement aux femmes enceintes, aux malades et aux jeunes de 20 à 25 ans, le remboursement annuel forfaitaire de 150 euros des dépenses liées à ces méthodes de sevrage va être élargi au reste des consommateurs, pour lesquels il n’était que de 50 euros. Cette mesure, prise en charge par l’Assurance maladie, est présentée dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour l’année 2017, qui prévoit également une hausse des taxes sur le tabac à rouler à hauteur de 15%.


TABAC & LIBERTÉ N’Y CROIT PAS UNE SECONDE !tabacetliberte_default


Ce renforcement du dispositif anti-tabac souhaité par la ministre est toutefois très loin de convaincre l’association d’aide au sevrage tabagique Tabac&Liberté. « Je n’y crois pas du tout, ça ne va servir à rien, réagit d’emblée son président, Pierre Rouzaud, auprès de Marianne. Marisol Touraine fait une politique à la Janus : d’un côté elle dit qu’elle lutte contre le tabac, et de l’autre elle fait tout pour préserver le tabagisme, puisqu’elle n’a pas fait d’augmentation de prix conséquente. Depuis que Marisol Touraine est en place, le taux de tabagisme s’est d’ailleurs maintenu à 33%, pourquoi voulez-vous que cela change ? ».

Qu’attend-t-il alors des autorités publiques ?

« Qu’elles instaurent le remboursement intégral des frais liés aux aides pour arrêter de fumer. Le diabète bouche les artères, et les médicaments contre le diabète sont pris en charge à 100%. Le tabac bouche aussi les artères, alors pourquoi ça ne marche pas pareil ? Ce que nous attendons également, c’est que Marisol Touraine arrête de lutter contre la cigarette électronique. C’est un vrai outil de sevrage efficace, mais Marisol Touraine ne veut pas le reconnaître ».

Le président du Comité national contre le tabac (CNCT), le professeur Yves Martinet, tient lui à défendre l’action menée par la ministre  :

« C’est bien que le gouvernement fasse un effort. Le remboursement des traitements liés à la dépendance au tabac est quelque chose d’urgent, et cela améliore clairement la prise en charge des patients fumeurs. Il faut savoir que, de plus en plus, ce sont les classes socio-économiques qui fument, et quand ils voient le prix des traitements pour arrêter, ils renoncent souvent. »

Yves Martinet en profite pour dénoncer la passivité dont font preuve les industriels : « Actuellement, ce ne sont pas les pouvoirs publics qui traînent mais plutôt l’industrie pharmaceutique, puisqu’aucun fabricant de substitut nicotinique n’a encore demandé une autorisation de mise sur le marché (AMM). Au moment où ce sera fait, tout le monde sera content et la Caisse nationale de l’Assurance maladie remboursera les traitements. Dans l’état actuel des choses, Marisol Touraine pouvait difficilement faire plus ».


768747-france-politique-portraitBIEN SUR QUE MARISOL TOURAINE POUVAIT FAIRE PLUS… POUVAIT MIEUX FAIRE !


Encore une fois, les fumeurs sont poussés vers l’industrie pharmaceutique comme des moutons dirigé par la bergère Marisol Touraine. Et le plan gouvernemental consistant à mettre en avant Big Pharma et Big Tobacco semble fonctionner sans accroc. D’une part, on a museler la e-cigarette en la réglementant fortement tout en ouvrant grand les portes aux cigalikes et au « tabac sans combustion » puis maintenant on explique aux fumeurs que la seule solution possible à l’arrêt du tabagisme passe par les produits de l’industrie pharmaceutique.

Pourquoi ne pas faire plaisir à Big Pharma après tout ? Alors du coup notre chére Marisol Touraine va tripler la mise de l’industrie Pharmaceutique et la petite boucle financière instaurée continuera a faire son chemin. Et oui ! Cette boucle est pourtant assez simple a comprendre, Big Tobacco vend ses produits aux fumeurs, le gouvernement met en avant Big Pharma qui vend des substituts inefficaces et Big Tobacco avec ses cigalikes, les fumeurs retournent donc au tabac. Le gouvernement quand a lui reste de toute façon gagnant puisqu’il récolte des taxes sur tout les produits vendus.

Marisol Touraine aurait elle pu faire mieux ? C’est une évidence ! Pour cela, il aurait fallu comme en Angleterre proposer gratuitement des substituts nicotiniques ou encore des e-cigarettes. Mais encore faudrait il que d’une part, le gouvernement accepte de perdre des milliards de taxes sur le tabac et que d’autre part l’industrie de la e-cigarette soit acceptée dans la boucle.

78 000 personnes meurent chaque année en France des conséquences du tabagisme, selon les conclusions d’une étude publiée l’an dernier dans The European Journal of Public Health. D’aprés le PHE (Public Health of England), la e-cigarette est au moins 95% moins nocive que la cigarette mais évidemment ça ne compte pas !

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse