Top banner
HONG KONG : Abandon du projet de loi interdisant les produits de la vape !

HONG KONG : Abandon du projet de loi interdisant les produits de la vape !

A Hong Kong, c’est une belle victoire que la Coalition des défenseurs de la réduction des méfaits du tabac en Asie-Pacifique (CAPHRA) vient d’obtenir. Le 2 juin dernier, le Conseil législatif de Hong Kong a déposé un projet de loi interdisant les produits de la vape. Finalement le comité des projets de loi sur le tabagisme a mis fin aux discussions sur le projet d’interdire à la fois l’e-cigarette et les produits du tabac chauffés.


LE REJET D’UNE INTERDICTION DE LA VAPE, UNE BONNE NOUVELLE !


La Coalition des défenseurs de la réduction des méfaits du tabac en Asie-Pacifique (CAPHRA) vient de remporter une importante victoire. Le 2 juin 2020, le Conseil législatif de Hong Kong avait déposé un projet de loi interdisant les produits de la vape. Son comité des projets de loi sur le tabagisme a mis fin aux discussions sur le projet d’interdire à la fois la vape et les produits du tabac chauffés ainsi que d’autres systèmes de distribution de nicotine.

« La CAPHRA est heureuse de voir que cette interdiction imminente à Hong Kong a été abandonnée par le gouvernement au profit d’une approche pragmatique et scientifique de la réduction des risques tabagique », a déclaré Nancy Loucas, coordinatrice exécutive de CAPHRA..

C’est une excellente nouvelle pour les fumeurs, les vapoteurs de Hong Kong et les quelques 13 100 utilisateurs quotidiens de produits sans combustion. Si l’interdiction était passée, ces produits auraient été criminalisés l’achat serait devenu compliqué. La proposition draconienne aurait interdit la vente, la fabrication, l’importation, la distribution ou la promotion des produits de la vape et de tabac chauffé punissant les contrevenants avec une peine pouvant aller jusqu’à six mois de prison et des milliers de dollars d’amendes.

Les ennemis de la réduction des risques tabagiques à Hong Kong, une région administrative spéciale de la Chine avec une population de 7,5 millions d’habitants, n’étaient pas satisfaits du résultat. «Nous prévoyons une augmentation de l’utilisation des produits du tabac chauffés à l’avenir parce que nous n’avons pas réussi à [les interdire]», a déclaré le Dr Fung Ying, chef du Bureau

Un vapoteur à Hong Kong.

de contrôle du tabac et de l’alcool.

La victoire à Hong Kong pourrait avoir une influence positive sur les pays de la région avec des taux de tabagisme beaucoup plus élevés et donc des taux de mortalité plus élevés. Une organisation de vapotage aux Philippines, The Vapers Philippines, fait partie de celles qui ont applaudi la décision de Hong Kong. Selon l’Enquête mondiale sur le tabac chez les adultes, le taux de tabagisme aux Philippines est de près de 24%. Chaque année, plus de 117 700 Philippins sont tués par des maladies causées par le tabagisme.

Peter Paul Dator, membre de The Vapers Philippines, a déclaré: « La décision de Hong Kong devrait également encourager d’autres pays asiatiques comme les Philippines à examiner les mérites des produits de la vape comme outils efficaces pour arrêter de fumer. »

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).