Top banner
Top banner
ILE DE MAN : Une prison plus calme et sécurisée grâce à l’e-cigarette
ILE DE MAN : Une prison plus calme et sécurisée grâce à l’e-cigarette

ILE DE MAN : Une prison plus calme et sécurisée grâce à l’e-cigarette

L’année dernière, nous vous apprenions ici même que sur l’île de Man les détenus allaient être autorisés à utiliser des cigarettes électroniques en prison. Après plus de 6 mois d’expérimentation, un rapport montre clairement que grâce à cette décision la prise est plus calme et plus sécurisée !


L’INTERDICTION DU TABAC AVAIT POUSSE LES DETENUS A FUMER N’IMPORTE QUOI !


L’arrivée de la cigarette électronique semble avoir eu un effet certains sur les détenus de la prison de l’île de Man. En effet, selon un récent rapport, le fait d’avoir permis aux détenus d’utiliser des cigarettes électroniques a rendu la prison de l’île de Man « plus calme et plus sûre« .

Il faut savoir que cette prison a été la première d’Europe a interdire la consommation de tabac en Mars 2008. Cette décision a par la suite conduit les détenus à fumer n’importe quoi dont des « peaux de banane », des « patchs nicotinés » ou encore des « sachets de thé ». Afin de lutter contre ce phénomène, la prison à sécurité moyenne de Jurby à donc lancé un projet pilote de six mois avec pour principe de fournir des cigarettes électroniques aux détenus. 

L’introduction de la cigarette électronique comme alternative a offert des améliorations «significatives» du comportement. Suite au lancement de ce projet, un plus grand nombre de détenus n’ont pas hésité à demander de l’aide pour arrêter de fumer. 

Selon Bob McColm, Gouverneur de la prison « Ce projet pilote est grande réussite« .


25% D’AUGMENTATION DE LA DEMANDE D’ARRÊT DU TABAC


Dans le cadre du nouveau régime, les détenus sont donc autorisés à acheter une réserve hebdomadaire de cigarettes électroniques, le vapotage étant autorisé dans les cellules ou à l’extérieur. Depuis le début du projet, la prison a constatée une réduction de 58% des avertissements comportement et une augmentation de 25% de la demande d’arrêt du tabagisme.

L’évaluation intermédiaire a également révélé une réduction de 50% des pannes de courant dans la prison. En effet, avant le projet, plus de 800 coupures de courant avaient été causées par des détenus essayant d’allumer des cigarettes faites maison en utilisant des bouilloires et des prises de courant.

Selon les calculs effectués, remplacer les patchs à la nicotine par des cigarettes électroniques permettrait également d’économiser 8,500 £ par an.

Bob Ringham, le président de l’Independent Monitoring Board a salué «l’amélioration de l’ambiance» de la prison et a déclaré qu’interdire le vapotage en prison serait une «mesure rétrograde».

En Ecosse, le gouvernement a annoncé que toutes ses prisons seront « sans fumée » d’ici la fin de l’année 2018

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse