Top banner
INDE : Des médecins dénoncent l’utilisation de l’e-cigarette chez les jeunes

INDE : Des médecins dénoncent l’utilisation de l’e-cigarette chez les jeunes

Pour la Journée mondiale sans tabac en Inde, les médecins ont décidé de mettre en garde la population sur l’utilisation de l’e-cigarette chez les jeunes. Une nouvelle attaque contre la vape dans un pays qui accueille pourtant des millions de fumeurs…


L’E-CIGARETTE : UN PRODUIT TRÈS NOCIF DONT L’UTILISATION DEVRAIT ÊTRE INTERDITE !


À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac qui avait lieu avant-hier, des médecins du pays ont mis en garde contre les « effets nocifs » des e-cigarettes qui selon eux deviennent une nouvelle tendance chez les jeunes.

 » Elles sont très nocives et l’utilisation de ces produits devrait être interdite. L’e-cigarette ne fait pas de fumée, mais elle transporte de la nicotine et frappe directement le système nerveux », a déclaré D Bahera, professeur au département de médecine pulmonaire à l’Institut de troisième cycle de l’éducation médicale et de la recherche.

Pour le Dr Rakesh Gupta, directeur adjoint du département de santé du Pendjab : « Les enfants et les jeunes sont attirés par l’e-cigarette car celle ci a été glamourisé par l’industrie du tabac et on la trouve facilement sur tous les sites de commerce électronique »


L’UTILISATION CHEZ LES JEUNES, UNE « EXCUSE » NÉCESSAIRE POUR INTERDIRE L’E-CIGARETTE


Mercredi, plusieurs sociétés à travers le monde ont averti qu’au cours de la dernière décennie, les cigarettes électroniques avaient rapidement gagné en popularité auprès des jeunes dans de nombreux pays. « Plus de 450 000 collégiens américains ont utilisé des cigarettes électroniques en 2016, soit quatre fois plus que l’année précédente. L’usage de la cigarette électronique chez les jeunes est associé à une prévalence plus élevée du tabagisme à un plus jeune âge et à un usage plus intensif du tabac », a indiqué un rapport de l’Asian Pacific Society of Respirology.

«  Les cigarettes électroniques ont été déclarées plus sûres que les cigarettes classiques, mais la comparaison avec le produit le plus meurtrier de l’histoire du monde est hasardeuse. Toutes les allégations de santé et de sécurité qui concerne l’e-cigarette par rapport au tabac dans la publicité et les médias devraient cesser « , a déclaré le rapport de l’APSR.

Autant dire que la situation du vapotage en Inde n’est pas prête de s’améliorer. Un constat déplorable lorsqu’on connait les chiffres : Avec plus de 120 millions de fumeurs, l’Inde héberge plus de 12% des consommateurs de tabac au monde.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).