Top banner
Top banner
Top banner
INDE : New Delhi s’apprête à interdire l’e-cigarette et le tabac chauffé.

INDE : New Delhi s’apprête à interdire l’e-cigarette et le tabac chauffé.

Alors que la situation du vapotage est déjà très compliquée en Inde, selon des sources du ministère de la Santé le gouvernement de New Delhi s’apprêterait à interdire l’e-cigarette et le tabac chauffé.


DE PLUS EN PLUS D’INTERDICTIONS DANS UN PAYS DE FUMEURS !


Selon des sources du ministère de la Santé, le gouvernement songerait à interdire l’e-cigarette après avoir déjà interdit le « Vape Expo India » en septembre 2017. Récemment, le gouvernement a également refusé l’importation d’une grande quantité de produits de la vape à Delhi. Il faut savoir qu’a l’heure actuelle en Inde, six Etats ont déjà pris la décision d’interdire la vente d’e-cigarette. 

Pour le Dr SK Arora, directeur de la Cellule de contrôle du tabac de Delhi :  » L’e-cigarette est un dispositif naturellement addictif et toxique. Bien que, l’interdiction de la cigarette électronique à Delhi soit encore en cours, en l’absence de dispositions légales, nous ont tout de même pu faire fermer l’un des stands chinois qui vendait des produits du vapotage à l’India International Trade Fair« .

« Grâce aux efforts de la Cellule de contrôle du tabac de Delhi, nous avons bloqué les envois massifs d’e-cigarettes entrant en Inde via l’aéroport international de Delhi et annulé le premier Vape Expo de Delhi« a t’il ajouté. 

Le Dr Arora a déclaré que certaines entreprises internationales avaient des systèmes de tabac chauffé fonctionnant avec des piles. Pour lui, il ne semble pas y avoir de différence entre les produits de tabac chauffé et les cigarettes électroniques. 

« Concernant iQOS,il n’y a pas eu d’études à long terme sur leur sécurité. De plus, ces dispositifs pourraient devenir de véritables attractions pour les jeunes causant des problèmes dans la mise en œuvre de nos activités de lutte antitabac « , a déclaré le Dr Arora.

Récemment, la cellule de contrôle du tabac de l’Etat de Delhi a critiqué un professeur de l’université de North Eastern Hill pour avoir fait l’apologie de l’utilisation des cigarettes électroniques.

Précédent : ETUDE : Les tests de cigarettes sous-estiment le danger du tabagisme.
Suivant : REVUE / TEST : Cultura 100W par VZone

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Articles Similaires

Laisser une réponse