Top banner
Top banner
INDE : Le Punjab s’attaque aux boutiques de e-cigarette en ligne.

INDE : Le Punjab s’attaque aux boutiques de e-cigarette en ligne.

Il y’a de plus de plus d’actualité autour de la e-cigarette en Inde. Au mois de Juillet, nous avions déjà évoqué l’ouverture de la « chasse » à la cigarette électronique dans le pays. Aujourd’hui c’est les boutiques de vape en ligne qui sont visées dans le Punjab.


punjab00LA VENTE DE E-CIGARETTE EN LIGNE EST UNE VIOLATION DES LOIS


L’aile de la cybercriminalité du département de santé de la police du Punjab a émis des notifications contre plusieurs boutiques de e-cigarette en ligne accusées d’avoir enfreint la Loi sur les drogues et les cosmétiques en vendant des e-cigarettes en ligne.

Surjit Kumar Jiyani, le Ministre de la Santé du Punjab a déclaré mercredi que le directeur général de la police (DGP) avait été invité à prendre des mesures contre la vente de cigarettes électroniques sur internet. «Plus tôt, la cellule de contrôle du tabac de l’État à délivré des notifications aux sites internet qui en toute impunité violent la loi sur les drogues et les cosmétiques en vendant des médicaments non approuvés comme les e-cigarettes » à annoncé le Ministre.


SENSIBILISER SUR LES EFFETS NÉFASTES DE LA E-CIGARETTE…1470425095428517


Le gouvernement du Punjab en a également profiter pour sensibiliser les gens sur « les effets néfastes des e-cigarettes« . D’après un porte-parole du gouvernement  « Le punjab est le seul état où l’application de la loi sur les drogues et les cosmétiques et est surveillé régulièrement,« .

Pour Vini Mahajan, la secrétaire principal de la Santé au Punjab, « Il devient important d’interdire ces sites internet qui vendent des cigarettes électroniques. » tout en ajoutant que «  Les e-cigarettes sont des dispositifs contenant de la nicotine sous forme chimique, elles sont très addictives voir mortelles. C’est important car les mineurs et les jeunes achètent ces produits addictifs et potentiellement mortels,  »

A noter que si des notifications ont été émises, un contrevenant du district de Mohali a été condamné à 3 ans de prison et d’une amende. Un tout premier cas qui risques malheureusement de se multiplier dans les semaines a venir.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédactrice et correspondante Suisse. Vapoteuse depuis de nombreuses années, je m'occupe principalement de l'actualité suisse.