Top banner
Top banner
INDONÉSIE : Juul se lance à l’assaut du deuxième marché mondial du tabac

INDONÉSIE : Juul se lance à l’assaut du deuxième marché mondial du tabac

Juul ne compte pas stopper son expansion économique ! Le célèbre fabricant américain d’e-cigarette va d’ici peu vendre ses produits en Indonésie, via un partenariat avec un distributeur local. Avec cette nouvelle conquête, Juul Labs s’ouvre les portes de l’Asie.


JUUL TENTE UN COUP POUR ENRAYER LE TABAGISME EN INDONÉSIE !


Après avoir déferlé sur les États-Unis, puis sur l’Europe, Juul Labs part à l’assaut de l’Asie. Le fabricant américain d’e-cigarettes va désormais vendre ses produits en Indonésie.

Pour cela, il a signé un partenariat avec un distributeur local, Erajaya Swasembada, surtout connu jusque-là pour vendre surtout des produits « Apple » dont les fameux Iphone. Deux magasins Juul seront bientôt ouverts dans la capitale, Jakarta. Des magasins spécialisés dans le vapotage ou encore certains points de ventes alimentaires seront également autorisés à vendre les e-cigarettes de la marque américaine et leurs recharges, ailleurs en Indonésie.

Juul, dont le chiffre d’affaires s’élevait à 940 millions de dollars en 2018, accède ainsi au deuxième marché mondial de tabac derrière la Chine. Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé, cités par Bloomberg, les fumeurs représentent 35 % des 264 millions d’habitants en Indonésie. Il s’agit de la plus grosse percée de Juul en Asie, où la réglementation de nombreux pays est encore très contraignante. 

Juul poursuit ainsi son expansion mondiale après avoir débarqué en Europe, d’abord en Angleterre en 2017, puis en France, fin 2018.  Son succès fulgurant aux Etats-Unis, son marché domestique dont il détenait en septembre de l’année dernière pas moins de 72,9 % des parts, contre 13,6 % un an plus tôt, lui a valu d’attirer l’attention des cigarettiers traditionnels.

Source : Lesechos.fr

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse