Top banner
INTERVIEW : Hon Lik, le père de la e-cigarette parle réglementation.

INTERVIEW : Hon Lik, le père de la e-cigarette parle réglementation.

Nous avons parcouru un long chemin depuis cette année 2003 ou la première e-cigarette du Chinois Hon Lik, un pharmacien qui essayait d’arrêter de fumer à été brevetée. Aujourd’hui, nous vous proposons la traduction d’une interview de Hon Lik proposée par le site « Motherboard » afin d’avoir son avis sur l’avenir sur l’industrie qu’il a engendré. Vous le savez probablement déjà, aujourd’hui Hon Lik travaille comme consultant pour Fontem Ventures, la société qui détient la marque de e-cigarette « Blu ».

6442907Motherboard : Merci d’avoir pris le temps de nous rencontrer aujourd’hui. Pour commencer, vous pourriez peut-être nous expliquer comment vous avez inventé l’e-cigarette ?

Hon Lik : C’est une longue histoire mais je vais essayer de vous en donner une version simplifiée. J’ai commencé à fumer à l’âge de 18 ans. A cette époque, j’avais un travail difficile dans une zone rurale et j’étais éloigné de mes parents et de ma famille, cela m’a poussé a fumer. Le fait d’être seul… Les cigarettes étaient devenus mes seules amies.

Finalement, je suis retourné en ville puis à l’université et j’ai étudié pour devenir pharmacien. Ma charge de travail était sans cesse croissante et ma consommation de cigarettes s’en ressentait. J’ai assez vite compris que le fait de fumer nuisait à ma santé et après un certain temps je me suis dit « Je suis pharmacien, peut-être pourrais je utiliser mes connaissances afin de développer quelque chose qui pourrait m’aider à arrêter de fumer. »

J’ai utilisé des patchs à la nicotine pendant un certain temps, mais cela ne m’a pas vraiment aidé. D’ailleurs ce fut le déclic et j’ai décidé d’utiliser mes connaissances dans le but de développer un produit de substitution à la cigarette.

Motherboard : Et c’est alors que avez inventé l’e-cigarette ?

Hon Lik : J’ai commencé officiellement à développer ce dispositif alternatif en 2002. En tant que pharmacien j’ai vite compris que la délivrance de nicotine est très différente à partir d’un patch par rapport a la cigarette : Le patch libère de la nicotine avec un flux régulier dans le sang à travers la peau , mais il reste stable pendant une longue période. Lorsque vous faites brûler du tabac, l’inhalation de nicotine va rapidement aller dans les poumons et dans le sang. J’ai donc commencé à chercher la meilleure façon d’imiter cette sensation que l’on retrouve quand on fume.

Après, ce n’est pas parce que j’avais compris ces principes que tout était fait. Cela ne signifiait pas que je pourrais trouver une solution facilement

A cette période, il n’y avait pas d’information et les matériaux étaient difficilement trouvable. J’ai donc eu une longue période d’échec. Chaque jour, au réveil, j’avais une nouvelle idée sur la façon d’améliorer le dispositif. Chaque semaine, j’avais donc un modèle amélioré. Finalement, en 2003, j’ai inscrit le brevet en Chine, aux États-Unis, ainsi que dans l’Union Européenne.

Motherboard : Et qu’en est il du marché de la e-cigarette ?

Hon Lik : Après l’avoir lancé sur le marché chinois, le succès a été énorme. J’ai reçu beaucoup de réactions enthousiastes de la part des consommateurs, ainsi que beaucoup de commentaires positifs. Cela a permis par la suite d’avoir de nouveaux succès en Europe. J’ai réalisé que mon rêve était devenu réalité, cela m’a non seulement aider à en finir avec le tabagisme, mais ça a également été l’occasion pour des millions de personnes d’en finir. Ce n’était finalement pas qu’un rêve personnel, mais bel et bien une avancée bénéfique pour la santé publique.

Motherboard : Vous attendiez vous a ce que votre invention prenne une telle importance ?

Hon Lik : Pour être honnête, oui. Je m’attendais a ce que le succès soit énorme et c’est grâce a cette croyance que j’ai pu rester motivé durant cette longue période de développement.

Motherboard : Nous savons que vous avez arrêté de fumer grâce a votre invention. Est ce que vous vapez encore ?

Hon Lik : La plupart du temps j’utilise mes e-cigarettes, mais en tant que développeur, je dois traiter de nouvelles idées, de nouvelles perspectives et je ne peux pas me permettre de perdre le sens du goût [pour les cigarettes]. Parfois, quand je trouve un nouveau produit du tabac, un nouveau goût ou un nouveau mélange, je vais acheter un paquet et je fume quelques cigarettes afin de ne pas perdre cette sensibilité.

Motherboard : Que pensez-vous de la grande variété de e-liquide que l’on trouve sur le marché ? Comme les arômes desserts ou bonbons ?

Hon Lik : Pour les arômes spécifiques comme les bonbons ou les desserts je dois bien évidemment les goûter. Cependant, je suis fumeur et je n’aime pas trop ce genre de saveur parce que je suis habitué au goût du tabac. Mais je pense que la majorité des vapoteurs sont des anciens fumeurs et que la majorité d’entre eux ne sont pas trop attirés par ce genre de saveur. Cependant il est possible qu’une petite partie des vapoteurs utilisent ces arômes suite à un effet de mode.

La-revanche-de-Hon-LikMotherboard : En réalité, aux États-Unis tout du moins, les produits aromatisés sont très populaires, même parmi les anciens fumeurs. Ils disent d’ailleurs que cela les aident à rester loin du tabac.

Hon Lik : Merci pour l’information. Je comprends. Je pense que les Américains consomment probablement plus de produits sucrés que la population chinoise. Cela pourrait être une réponse plausible à ce phénomène.

Motherboard : Ce pourrait être une explication ! En parlant des États-Unis, quelles sont vos réflexions sur les nouvelles réglementations ?

Hon Lik : Je pense que c’est positif. Cela va permettre d’accroître la confiance dans ces produits et d’améliorer les normes de fabrication. Cependant, je pense également que cela peut avoir un impact négatif sur l’innovation suite aux nombreuses restrictions. Cela dit, je pense aussi que les environnements réglementaires peuvent s’améliorer tout simplement parce que la réglementation doit suivre le mouvement du marché imposé par les consommateurs.

Motherboard : Il y a beaucoup d’inquiétude sur le fait que ces réglementations puissent détruire de nombreuses entreprises.hona_net

Hon lik : Si on parle de la marque « Blu » par exemple,  elle est très bien placé dans ce nouvel environnement réglementaire. Il existe de nombreuses marques disponibles sur le marché à l’heure actuelle, mais un emballage fantaisiste n’est pas une solution. Ce qui importe c’est le contenu, la norme, et la sécurité des produits.

En termes de choix, en tant que pharmacien, ex-fumeur, et développeur, j’aime recommander les dispositifs scellés [Cigalikes]. C’est non seulement à cause de ma propriété intellectuelle, mais plus important encore, c’est un produit que les gens consomment avec leur bouche et qui va ensuite dans les poumons, la sécurité doit être très importante.

Motherboard : Quelles sont vos réflexions sur le bricolage plus communément appelé « Do it Yourself » ?

Hon Lik : Il y’a de toute évidence un risque parce que le consommateur ne comprend pas pleinement le point de vue scientifique et la norme utilisée pour l’assemblage. Je ne le recommande pas, tout simplement.

Motherboard : Merci pour votre temps. Y a t-il autre chose que vous voudriez ajouter ?

Hon Lik : Oui, au départ, la e-cigarette a reçu beaucoup d’attention parce qu’elle était nouvelle et parce qu’elle possédait un potentiel comme alternative au tabac. Je suis très heureux de voir que c’est toujours le cas même si il est normal d’entendre des doutes ou de discuter de nouvelles technologies, de normes et de sécurité.

Cela dit, les médias du monde entier semble parfois plus concentré sur l’effet sensationnel plutôt que d’aller au plus profond des choses afin de comprendre ce nouveau produit et son potentiel. Ce qui est important c’est de savoir comment améliorer la technologie disponible, de trouver des façons d’améliorer les normes, de réduire encore le risque, et d’améliorer le produit. Je veux améliorer la prise de conscience afin que des milliards de consommateurs puissent bénéficier de ce nouveau produit.

Source : Motherboard (Traduction : Vapoteurs.net)

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Vapoteurs.net en 2014, j'en suis depuis rédacteur et photographe officiel. Je suis un véritable passionné de vape mais également de comics et de jeux vidéos.