Top banner
Top banner
INTERVIEW : La vape peut elle causer une pneumonie lipidique ?

INTERVIEW : La vape peut elle causer une pneumonie lipidique ?

Il y a actuellement 2,5 millions de vapoteurs au Royaume-Uni, on estime également à 30 millions le nombre de vapoteurs aux Etats-Unis, ainsi que des millions d’autres à travers le monde. On dénombre jusque là, deux cas de pneumonie lipidique recensés en Espagne chez des vapoteurs en 2014, Tous deux étaient également d’anciens fumeurs. Malgré les chiffres, certaines personnes seraient portées à croire que vapoter pourrait aboutir chez certains patients potentiellement à des pneumonies lipidiques.

Prof-PolosaComme nous le savons, le tabagisme augmente significativement le risque de décès prématuré alors que les e-cigarettes sont considérées comme nettement plus sûres que le tabac par d’éminents scientifiques. Les spécialistes de la recherche autour de la e-cigarette craignent que de nombreux fumeurs fassent le choix de rester au tabac à la suite de ces récentes rumeurs. Le professeur Polosa est l’un d’eux.

Dans cette interview, Le Professeur Riccardo Polosa nous parle de la pneumonie lipidique et nous explique ce que les vapoteurs doivent en penser selon soin point de vue.

Pour information, Riccardo Polosa est le directeur de l’Institut de médecine interne et d’immunologie clinique de l’Université de Catane (Italie). Il est également en charge du Centre universitaire de recherche sur le tabac (Université de Catane) et professeur honoraire de médecine à l’Université de Southampton (Royaume-Uni). Lui et son équipe ont déja mené plusieurs études sur la cigarette électronique.


D’où est née l’idée que vaper et pneumonie lipidique puissent être empiriquement liées ?


Ricardo Polosa : La pneumonie lipidique est une maladie respiratoire rare qui peut se déclencher suite à l’aspiration ou l’inhalation de produit à base de matière grasse vers les poumons ; on sait que cela est déjà arrivé chez des personnes âgées après l’ingestion accidentelle de physiques-chimielaxatifs à base d’huile.

Il n’y a rien dans la vape qui pourrait créer un risque de pneumonie lipidique tout simplement parce que la vaporisation de e-liquide vendu dans le commerce ne contient pas de corps gras.

Cependant, je suis conscient que suite à deux rapports de pneumonie lipidique ont été publiés par des spécialistes aux États-Unis et par la suite en Espagne, il a d’ailleurs été suggéré que cela faisait suite à la consommation de e-liquide vaporisé.Après un examen attentif de ces cas cliniques, j’ai pu identifier une cause plus plausible à l’apparition d’une pneumonie lipidique chez ces patients. D’ailleurs je ne comprends pas pourquoi mes collègues ont incriminé la vape. Ils ont trés probablement estimé à tort que l’inhalation de glycérine végétale pouvait en être la cause sans considérer que la glycérine n’est pas un lipide, mais un alcool. Et par définition, un alcool ne peut causer une pneumonie lipoïde.


Les vapoteurs doivent ils s’inquiéter de la possible présence de substances huileuses dans les e-liquides ? Cela pourrait-il potentiellement provoquer la survenue d’une pneumonie lipidique en cas d’inhalation ?


Mixing-e-liquidsRicardo Polosa : La présence d’huiles essentielles n’est pas rare dans certains arômes que contiennent les e-liquides (en particulier dans les agrumes, le menthol). Toutefois, les huiles essentielles ne sont pas des « huiles »,  dans un sens strict ce ne sont pas des lipides ; le terme « huile » pour les huiles essentielles est un terme impropre. Par conséquent, ils ne peuvent en aucun cas causer des pneumonies lipidiques. Les huiles essentielles se distinguent des huiles aromatiques par le fait de dissolution dans un solvant huileux). De toute évidence, la présence d’huiles essentielles peut être potentiellement irritante et une hypersensibilité pourrait se développer chez certaines personnes. Mais ceci est une autre histoire….


Existe t il des arômes à bases d’huile qui pourraient entraîner des pneumonies lipidiques ?


Ricardo Polosa : Non, pas à ma connaissance. (Mais voir la réponse a la question ci dessous pour plus de détail)


Les vapoteurs doivent ils prendre certaines précautions lorsqu’ils souhaitent faire leurs mélanges d’arômes eux-mêmes ?


la-pneumonie-dont-guillaume-depardieu-est-mort-qu-est-ce-que-c-2666720Ricardo Polosa : En principe, je dirai que je ne recommande pas d’exécuter ces mélanges à la maison sous peine de risque d’erreurs et de possibles contaminations. Outre l’exposition accidentelle à un corps gras, les vapoteurs doivent veiller à ce que leur DIY et leurs arômes ne contiennent aucune matière grasse intrinsèque (de l’huile végétale par exemple.)

J’ai également entendu parler d’huiles essentielles (non grasses) vendues dans les pharmacies pour les massages qui sont dissoutes dans des solvants huileux habituellement. Cela pourrait être un problème si vous en inhalez de façon chronique car cela pourrait théoriquement entraîner une pneumonie lipoïde (si détournée de leur utilisation ND)


Quels ont été les conséquences de cette rumeur ?


Ricardo Polosa : Le cas de pneumonie lipidique a reçu une telle couverture médiatique et émotionnelle en Espagne que les vapoteurs ont fini par être très préoccupés par la possibilité de développer des maladies pulmonaires graves liées à la vape.
Les Pneumologues espagnols ont fait des campagnes agressives contre la cigarette électronique.

Ces deux facteurs ont d’ailleurs contribué à détruire «l’image» positive de ces produits, à changer la perception des consommateurs et par conséquent à participer à l’effondrement du marché de l’e-cigarette dans ce pays.

Sourcehttp://www.ecigarettedirect.co.uk (Traduction par Vapoteurs.net)

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse