Top banner
ITALIE : Avec la taxe, la e-cigarette a perdu 200 millions d’euros en 2 ans.

ITALIE : Avec la taxe, la e-cigarette a perdu 200 millions d’euros en 2 ans.

Dans un communiqué publié hier en Italie, l’intergroupe parlementaire sur la e-cigarette estime que la taxe punitive contre la vape a fait perdre 200 millions d’euros en deux ans. Cette taxe a augmenté les prix des produits italiens de plus de 150% faisant s’effondrer le marché de la vape dans le pays.


cropped-Senza-titolo-2-e1465501357516-35 MILLIONS DE RECETTES AU LIEU DE 85 MILLIONS PRÉVUS


Selon Sebastian Barbanti, membre parlementaire de l’intergroupe sur la e-cigarette « Pour l’année 2016 et suite à la discussion actuelle du projet de loi à la chambre no. 3974 sur les modalités règlementaires du budget de l’Etat, on a pu constater une pertes de revenus de € 80 millions liés à la consommation des produits de substitution des produits du tabac. Nous devons en tirer les conséquences et examiner les changements appropriés à effectuer dans les meilleurs délais. »

Selon les prévisions, en ce qui concerne les e-liquides il n’y aurait que 5 millions de recettes pour l’Etat au lieu de 85 millions prévu à l’origine. En calculant que c’est la deuxième année que cette situation se répète, nous pouvons clairement déclarer que cette taxe est une erreur. En fait, la hausse des prix étant de plus de 150%, cela a généré une forte demande pour les produits étrangers qui, en l’absence totale de contrôles fiscaux aux frontières, a créé de gros dégâts dans l’économie des entreprises respectueuses de la loi italienne. Au final, le marché de la vape accuse une perte de 200 millions d’euros en 2 ans suite à la mise en place de cette taxe.


UN APPEL A UNE RÉUNION IMMÉDIATE SUR LE SUJETlegislationitaly-legalize-electronic-cigarette


Pour le sénateur, Ignatius Abrignani, il y’a urgence : «  Nous rappelons au gouvernement la nécessité de trouver une solution au problème de la taxation des produits de vapotage. L’Intergroupe se met à disposition pour une réunion immédiate afin d’approfondir une question qui inquiète de plus en plus les consommateurs et les entrepreneurs, qui ont besoin de voir ce secteur protégé par un système de taxe plus efficace et transparent que l’actuel« .

Source : intergruppoecig.org

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Véritable passionné de vape depuis de nombreuses années, j'ai rejoint la rédaction dés sa création. Aujourd'hui je m'occupe principalement des revues, tutoriels et des offres d'emplois.