Top banner
LA VAPE, ET VOUS : Tous ensemble unis pour la défense du vapotage !

LA VAPE, ET VOUS : Tous ensemble unis pour la défense du vapotage !

Il est difficile d’être un vapoteur en 2021. Entre les articles sensationnalistes d’une presse plus avide de colporter des a-prioris que des vérités scientifiques, la paresse sur le sujet des politiques qui restent, en dépit des nombreuses études indépendantes favorables à la vape, tout à fait ignorants en la matière et les allégations infondées d’une OMS décidément très perméable à l’influence des lobbies, l’homme de la rue a une mauvaise image de la vape. Pire encore, il pense, à rebours de toute vérité, que la nicotine est cancérigène, ce qui est faux. Que le vapotage est une passerelle vers le tabac pour les plus jeunes, ce qui a été infirmé par toutes les études sérieuses faites sur le sujet. Que vaper est plus nocif que fumer, ce qui est faux, prouvé et démontré.

 


LA VAPE, ET VOUS ? ET NOUS ?


En bref, en confiant le dossier de la vape à des gens dépourvus de toute expertise, on récolte aujourd’hui les promesses d’une législation punitive dont on voit en ce moment les effets délétères se développer dans le monde entier : bannissement des arômes qui sont la base même de l’intérêt des consommateurs pour cette alternative au tabac, projets de taxation en cours faisant grimper les prix au mépris du pouvoir d’achat déjà sévèrement grevé des utilisateurs et, bien entendu, passation possible du bébé vape dans les mains d’un lobby pharmaceutique déjà bien enrichi par la crise actuelle du Coronavirus.

L’équation est pourtant claire. Augmentation des prix plus suppression des arômes plus mainmise de la pharmacie égale la mort à moyen terme de la vape. Une technologie qui a permis, ces dix dernières années, de sauver des vies, de conduire des fumeurs à l’arrêt de la cigarette et qui reste à ce jour le seul substitut au tabac réellement efficace parce que garantissant la conservation du geste, unanimement reconnu par la tabacologues, une descente progressive de l’addiction évitant la plupart des rechutes ainsi que la préservation d’un certain plaisir que les fumeurs aiment à retrouver dans la vape. Peut-être est-ce là la pierre angulaire des détracteurs qui préfèrent un sevrage dans la souffrance nécessitant une aide médicale dont on attend encore la réalité concrète et qui voient d’un mauvais œil que les vapoteurs puissent continuer à ressentir de la joie en se sevrant lentement mais surement de leur addiction.

Dans notre pays, c’est en 2022 que se jouera l’avenir de la vape. Les projets législatifs abondent dans le mauvais sens de l’Histoire et ce qui est certainement la première révolution sanitaire du vingt et unième siècle risque de ne pas y survivre. En cause ? Le sacro-saint Principe de précaution, expression valise que l’on utilise lorsqu’on ne sait rien sur un sujet précis. Pourtant, avec un tel principe, nous n’aurions pas marché sur la Lune, nous n’utiliserions pas des smartphones au quotidien, Pasteur n’aurait jamais inventé la vaccination et nous serions électrifiés par d’antiques et polluantes usines à charbon. L’Histoire n’est pas tendre avec les tièdes.

Il est l’heure de se réveiller. Désunis, nous ne sommes rien et nous ne pesons rien dans ce jeu qui se passe très bien de notre avis et de nos retours d’expérience. Unis, nous pouvons alerter, nous pouvons défendre nos positions et les affirmer. Tout seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Ainsi, nous soutenons à 200 % l’action initiée par OneShot Média et Top Santé et nous proposons d’ouvrir nos canaux à tous ceux, professionnels ou pas, liquidiers, grossistes, fabricants, influenceurs et média, tabacologues, scientifiques qui auront un message à porter qui fera avancer cette union aujourd’hui nécessaire pour conserver et affirmer le bénéfice santé que dix ans de vapotage auront engendré à partir du seul terrain.

Conformément à notre credo, nous ouvrons aussi nos canaux à la Fivape et à France Vapotage s’ils le souhaitent, considérant que l’heure n’est pas à la défense des corporatismes mais à celle d’une pratique, la vape, qui sauve des vies, d’où que celle-ci provienne. Nous ouvrons aussi nos canaux à Vap You, So Vape, Vaping Post, Vapexpo, Le Journal du Vapoteur, E-cig Mag, Le Losange, l’Aiduce et tous ceux qui le désireront.

Il s’agit, ici et maintenant, d’agir ensemble, pour la défense d’une vision unique : celle d’un monde sans tabac. Chacun est le bienvenu, dans le respect de nos différences, de nos divergences parfois car la Vape, pour une fois, doit parler d’une même voix. Plus tard, il sera trop tard.

Selon l’expression consacrée, je vous souhaite une Bonne Vape. Partagez, diffusez au maximum, parlez-en autour de vous. En tant que vapoteur, personne n’est mieux placé que vous pour porter la seule parole qui compte : la vôtre.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .