Top banner
Top banner
LOI SANTE : Un examen reporté à la semaine prochaine !

LOI SANTE : Un examen reporté à la semaine prochaine !

On s’en doutait au vu des événements tragiques de Paris ces derniers jours, l’examen du projet de loi Santé à l’Assemblée nationale est repoussé pour la troisième fois. Il aura lieu en début de semaine prochaine, a annoncé ce mercredi la ministre de la Santé, Marisol Touraine, devant les députés.

loisantéCette décision a été motivée par la volonté de « nombreux parlementaires » de participer à des hommages aux victimes des attentats du 13 novembre dans leur circonscription. Le projet de loi, qui devait être examiné lundi, avait déjà été reporté à mardi pour cause de Congrès, puis à jeudi.

Avec le contexte actuel en France, les syndicats médicaux ont décidé de suspendre leur mobilisation. « Il s’agit de respect vis-à-vis des institutions, qui doivent répondre à la demande des Français en terme de sécurité », indique ainsi le Dr Patrick Gasser, président de la branche spécialistes de la CSMF, syndicat majoritaire chez les médecins libéraux . Mais si la mobilisation est suspendue, rien ne change dans les faits ! Les syndicats estiment toujours l’examen du projet de loi santé comme infondé. « Le gouvernement a fait montre par la voix de sa ministre d’une rigidité institutionnelle sans égal, maintenant dans le calendrier parlementaire un texte de loi ne revêtant aucune urgence pour la sécurité des français, pourtant seul sujet de leurs préoccupations actuellement », écrivent ainsi les auteurs d’un communiqué du « Mouvement pour la Santé de Tous », qui réunit les professionnels de santé contestataires. Au vu des attentats qui ont eu lieu sur Paris, tout le monde souhaitait le report de cet examen à un moment plus propice, plus serein…

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.