Top banner
Top banner
Top banner
MALAISIE : Pas d’interdiction mais un renforcement des contrôles sur l’e-cigarette !

MALAISIE : Pas d’interdiction mais un renforcement des contrôles sur l’e-cigarette !

Cela fait maintenant des mois que l’e-cigarette pose question en Malaisie. Après des annonces d’interdictions, il semble que le gouvernement soit maintenant prêt à quelques concessions ! Il ne serait en effet plus question d’interdire le vapotage mais bien de renforcer les contrôles sur les produits de la vape.


UN CONTRÔLE RENFORCE DE L’E-CIGARETTE ET UNE INTERDICTION EN POINTILLÉE ?


Selon les déclarations du Dr Lee Boon Chye, vice-ministre de la Santé, le gouvernement n’aurait à priori plus l’intention d’interdire la vente d’e-cigarettes mais il souhaite renforcer le contrôle pour réduire les risques pour la santé pouvant découler de l’utilisation de ces appareils.

Le vice-ministre a ajouté que le gouvernement avait également pris des mesures proactives en rédigeant un projet de loi prévoyant le contrôle de l’e-cigarette et des produits du vapotage, qui sera déposé l’année prochaine.

« La décision d’interdire la vente ou l’utilisation de l’e-cigarette et des produits du vapotage dans le pays dépend des résultats d’une étude en cours, qui comprend la prise en compte des besoins et de la situation actuelle« , a-t-il déclaré.

Ces déclarations du Dr Lee Boon Chye font suite à des commentaires sur la déclaration de la Société nationale du cancer de Malaisie (NCSM), exhortant le gouvernement à interdire immédiatement la vente de l’e-cigarette, en particulier aux jeunes.

Pour sa part, le Dr Zubaidi Ahmad, membre du comité central de l’Organisation des médecins musulmans de Malaisie (Perdim), a déclaré que la nicotine contenue dans l’e-cigarette était environ deux ou trois fois supérieur à celle des cigarettes.

«  Par exemple, dans une cigarette, il y a environ deux à trois milligrammes (mg) de nicotine, mais dans un vaporisateur, le contenu est peut-être de quatre à 12 mg de nicotine. La teneur excessive en nicotine affecte la santé des utilisateurs.  » déclare t’il.

Le secrétaire général du Conseil malaisien pour le contrôle du tabac, Muhammad Sha’ani Abdullah, a suggéré au gouvernement d’interdire immédiatement la vente de produits du vapotage contenant de la nicotine.

« Ceux qui inhalent de la vapeur nicotinée sont non seulement exposés au cancer, mais également à d’autres maladies qui pourraient nuire à la santé en raison de ce que contiennent les e-liquides. De plus, il n’y a aucune preuve d’utilisation sûre« , a-t-il ajouté.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse