Top banner
MAROC : Sans véritable contrôle, des e-liquides frelatés circulent dans le pays.

MAROC : Sans véritable contrôle, des e-liquides frelatés circulent dans le pays.

Cela pourrait rapidement devenir un fléau dans le monde de la vape au Maroc. Si elle est démocratisée depuis plusieurs années au royaume, la vape fait aujourd’hui face au marché noir et à une circulation de nombreux e-liquides frelatés. Vendues autrefois uniquement dans les boutiques spécialisés, les e-cigarettes comme les e-liquides sont désormais disponibles dans toutes les épiceries de quartier. 


DE L’ALCOOL POUR REMPLACER LE PROPYLENE GLYCOL


L’absence de cadre réglementaire ou la présence d’une réglementation trop importante peut conduire à des pratiques douteuses voir dangereuses. C’est aujourd’hui ce que le royaume du Maroc doit affronter avec la circulation de e-liquides frelatés sur son territoire. Des gérants de boutiques spécialisés constatent de plus en plus le phénomène et le dénonce :   » certains achètent de la nicotine pure et ne respectent pas les dosages recommandés « . Pire encore, « certains utilisent de l’alcool au lieu du propylène glycol afin de faire tenir l’arôme (…) ce mélange est très dangereux et nous ne savons pas quels pourraient être les effets à long terme ».

Les produits contenant du tabac ou de la nicotine sont interdits de vente aux mineurs au Maroc, mais cette loi est souvent bafouée. Dans ce sens, Le Dr Hamdi estime qu’un plan national devrait être mis en place, en sensibilisant les personnes les plus à risque et en établissant des données chiffrées et claires sur cette pratique qui n’est plus seulement un phénomène.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .