Top banner
MINUTE DÉTENTE : Mortal Kombat, un film spectaculaire et sanglant qui laisse place au doute

MINUTE DÉTENTE : Mortal Kombat, un film spectaculaire et sanglant qui laisse place au doute

Nouvelle époque, nouveau film… Difficile à envisager voir à accepter pour de nombreux fans de la première heure qui n’imagine pas un nouvelle version de Mortal Kombat sans le légendaire Christophe Lambert qui tenait le rôle de Raiden dans la version de 1995. Pourtant, cette nouvelle mouture de Mortal Kombat de Simon McQuoid produite par James Wan sera proposée à l’achat digital dès le 12 mai mais est déjà dans les salles obscures aux États-Unis pourrait bien surprendre les fans de la première heure.


MORTAL KOMBAT : ENTRE CINÉMA ET JEUX VIDÉOS, UNE VÉRITABLE ATTENTE !


Pour les néophytes, Mortal Kombat c’est une véritable épopée qui a débuté avec un jeu vidéo vendu en 1992 sur bornes d’arcade. Malgré les critiques et réticences de l’époque par une élite puritaine, le jeu est un véritable succès et le coté « gore » en fait un véritable « hit » incontournable. S’en suivra de nombreuses suites à succès avec une histoire qui se développe et continue à se développer récemment avec le dernier jeu en date : Mortal Kombat 11 sorti en 2019.


Connu comme un jeu-vidéo à succès, Mortal Kombat s’adapte également sous forme d’animés, de films, de novélisation ou encore de comics. En 1995, Paul W. S. Anderson réalise le premier film Mortal Kombat produit par New Line Cinéma. Considéré par de nombreux fans comme un film référence sur l’univers du célèbre jeu-vidéo, celui ci a mal vieilli avec le temps et seuls les trentenaires se souviennent de la transe que pouvait procurer la musique d’ouverture du Mortal Kombat d’origine. Le second opus,  » Mortal Kombat : Destruction Finale  » sorti en 1997 sera au contraire une catastrophe cinématographique qui ne mérite même pas que l’on s’attarde dessus.

Quand on pense Mortal Kombat, on ne peut pas juste se contenter de dire  » c’est un simple jeu de combat « . En effet, l’univers y est vaste, les personnages ont une histoire propre, des liens entre eux et on retrouve une véritable chronologie qui ne peut pas être mise de coté. Et nous pouvons clairement le dire, le risque est la dans le fait de sortir un nouveau film sur une série de jeu qui a su se développer avec le temps. Aujourd’hui, l’univers de Mortal Kombat n’est plus celui du premier opus, on se retrouve avec une histoire complexe qui se rapprocherait plutôt de ce que l’on connait avec DC Comics ou Marvel. Prendre le pari de lancer un « Mortal Kombat » en 2021, c’est un projet casse gueule car personne ne pourra pardonner un loupé dans l’histoire, dans les détails voir même dans le casting.


MORTAL KOMBAT : ENTRE ENGOUEMENT, DOUTES ET ESPOIR !


MORTAL KOMBAT (2021)
Réalisateur : Simon McQuoid


 SYNOPSIS

Cole Young est combattant d’art martiaux mixte raté qui est traqué par l’assassin du clan Lin-Kuei Sub-Zero. Voulant savoir les raisons de cette traque et pour protéger sa famille, il part à la recherche des combattants qui ont été choisis pour défendre le Royaume Terre dans la bataille qui les opposent aux force de l’Outre Monde.

INFORMATIONS DE TOURNAGE

Lors de sa sortie, l’industrie cinématographique est fortement affectée par la pandémie, il bénéficie donc d’une sortie simultanée au cinéma et sur le service HBO Max aux États-Unis. Dans le reste du monde, il bénéficie d’une sortie au cinéma traditionnelle mais fortement impactée par la fermeture de beaucoup de salles dans le monde.


NOTRE AVIS SUR LE FILM

Je ne peut commencer cette critique sans préciser que je suis un fan du jeu-vidéo, des films et autres productions Mortal Kombat depuis maintenant plus de 25 ans. C’est un détail important car pour ce film, la vision d’un spectateur lambda ne pourra pas avoir la même trajectoire que celle d’un fan du genre. Si la version de 1995 était musclée, énergique et humoristique, elle s’est abimée avec le temps notamment dans la performances des effets spéciaux.

Dans cette nouvelle mouture 2021, nous débarquons directement au Japon avec l’histoire qui lie Hanzo Hasashi (qui deviendra le célèbre « Scorpion ») et Bi-Han (qui deviendra « Sub-Zéro). En effet, sans faire l’épilogue de 20 ans d’univers Mortal Kombat, il existe un véritable duel fratricide entre le clan Lin-Kuei (celui de Sub-Zero) et le clan Shirai Ryu (celui de Scorpion). Rien de surprenant donc que le film démarre sur une partie si importante de l’histoire de la série. Le petit « hic » pour les fans du genre résidera probablement dans le manque de détail donné dans cette scène qui a pour principal intérêt d’apporter un élément pourtant absent de l’histoire du jeu-vidéo : Cole Young.


Personnage inventé pour l’occasion du film, Cole Young est le personnage central du film ce qui peut clairement dérouter le spectateur qui s’attendait à voir Liu Kang sur le devant de la scène. Un choix surprenant, comme celui de ne pas inclure « Johnny Cage », un personnage phare de la première saga et du jeu lui même. On retrouve également Kano, ennemi éternel de Sonya Blade avec un rôle étonnant puisqu’il s’allie aux forces de la terre au début de ce nouveau film… Autant d’information qui ne surprendront pas un spectateur qui ne connait pas l’univers du jeu mais qui feront bondir les fans les plus assidus de Mortal Kombat.

Pourtant, il faut voir le film jusqu’à son terme pour bien comprendre que cette vision de Mortal Kombat doit se faire à travers plusieurs films. Les absences et les questions que l’on peut se poser pendant le film trouvent pour la plupart des réponses une fois arrivé à l’épilogue. Pour ma part, j’ai beaucoup de curiosité concernant les potentielles suites qui seront proposées, la question principale sera de voir si l’attente sera à la hauteur de l’ambition annoncée.

Coté casting, c’est clairement une réussite ! En plus d’avoir des ressemblances physiques avec les personnages, les acteurs présents sont pour la plupart bien rentrés dans leurs rôles. Seul bémol sur Raiden évidemment que les fans ne pourront pas oublier lorsqu’il était joué par Christophe Lambert (et son rire mythique). Pointilleux et réaliste, le détail est bien présent au niveau des personnages ! On retrouve les techniques phares de chacun ainsi que les répliques cultes du jeu-vidéo, les costumes sont réussis et on apprécie tout particulièrement le travail qui a été fait sur le prince Goro (en images de synthèse).

Concernant l’ambiance, nous retrouvons un film sanglant, détonnant avec de nombreux combats énergiques et des fatality . La déception sera clairement celle de ne pas retrouver le « tournoi » tel qu’on a pu le connaitre dans le premier opus mais selon moi, ce film n’est ni plus ni moins qu’un préquel qui engage vers diverses suites. Effets spéciaux, cadrages réussis, on ne s’ennuie pas dans ce film même si je comprend aussi que l’on puisse être déçu par un certain manque « d’âme » et d’humour très présent sur la version de Paul W. S. Anderson. La bande-son n’est pas inoubliable même si on retrouve une véritable panoplie de sons appuyant la brutalité des combats, j’ai personnellement apprécié le retour de la bande son de 1995 en fin de film qui apporte une certaine énergie et un panache. Aurait-elle due être utilisé tout au long du film ? Probablement selon moi.

En clair, difficile de rester insensible à ce nouvel opus de Mortal Kombat. Il était très attendu par les fans et après analyse cela reste pour moi une petite réussite ! Tout au long du film, on se retrouve dans le doute, on se demande si l’histoire sera respectée et si les personnages seront à la hauteur. Pourtant, la seule question qui vaille est : Que vont-ils proposer après ce premier opus ? C’est avec la sortie d’un prochain film que l’on pourra réellement juger la crédibilité et l’intérêt de celui ci. Le grand public appréciera ce film comme un bon moment de détente énergique et les fans resteront probablement sur leurs fin en se demandant si la suite sera à la hauteur. L’échec de « Mortal Kombat : Destruction Finale » doit clairement faire réfléchir le réalisateur et la production. Selon certaines sources, 5 films sont prévus pour le moment sur l’épopée Mortal Kombat, espérons seulement que les suites feront de cet univers, un incontournable au même titre que les séries proposées par Marvel ou DC Comics.

LA NOTE DU FILM

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.