Top banner
PAYS-BAS : Big Pharma et groupes anti-tabac poussent pour restreindre la vape au plus vite !

PAYS-BAS : Big Pharma et groupes anti-tabac poussent pour restreindre la vape au plus vite !

Au Pays-bas, la vape et les autres alternatives au tabagisme voient rouge ! En effet, actuellement les groupes anti-tabac et la société pharmaceutique Pfizer exhortent le prochain gouvernement néerlandais à étendre les interdictions de fumer et à restreindre les alternatives au tabac telles que l’e-cigarette.


POUR l’UKVIA, C’EST LE CONTRAIRE QU’IL FAUT FAIRE POUR LUTTER CONTRE LE TABAC


C’est un véritable bras de fer qui se joue actuellement aux Pays-bas avec en première ligne Big Pharma et l’énorme groupe Pfizer qui vend actuellement son vaccin dans le monde entier. Une preuve que l’industrie pharmaceutique souhaite mettre la main sur le secteur du vapotage ? Et bien la voici ! En effet, actuellement les groupes anti-tabac et la société pharmaceutique Pfizer exhortent le prochain gouvernement néerlandais à étendre les interdictions de fumer et à restreindre les alternatives au tabac telles que l’e-cigarette.

Le gouvernement néerlandais sortant a augmenté les prix des cigarettes et limité les points de vente comme étape vers une génération sans fumée d’ici 2040, et le nombre de fumeurs est passé de 25% à 20% au cours des cinq dernières années. Cependant, même s’il y a moins de fumeurs, la quantité totale de tabac consommée est restée stable. «Les fumeurs restants fument davantage», a déclaré la militante Wanda de Kanter à Financieele Dagblad.

En réponse à ces pressions et à cette situation inquiétante, la UK Vaping Industry Association (UKVIA) a averti que sévir contre les alternatives au tabagisme serait contre-productif.

«Pour réduire davantage les taux de tabagisme aux Pays-Bas, les législateurs devraient adopter des produits du tabac alternatifs, tels que le vapotage, sans introduire de réglementations plus strictes qui ne serviront qu’à faciliter la consommation de tabac», a écrit le groupe dans une note de presse. «L’adoption d’une approche factuelle, comme celle qui a été couronnée de succès au Royaume-Uni, contribuera à consolider le concept de réduction des méfaits du tabac.»

«Je suis préoccupé par ces rapports, en particulier à la lumière du sommet mondial COP9 de l’Organisation mondiale de la santé qui a lieu aux Pays-Bas en novembre 2021», a déclaré le directeur général d’UKVIA, John Dunne.

«Les maladies liées au tabagisme tuent encore des milliers de personnes chaque année au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Il est impératif que les deux gouvernements fassent tout ce qu’ils peuvent pour réduire ce nombre de décès liés au tabagisme. Ils devraient faire confiance à la science et aux preuves accablantes et adopter les produits de vapotage et les cigarettes électroniques. Ce sont les produits de remplacement de la nicotine les plus populaires et les plus efficaces du marché. »

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.