Top banner
PAYS DE GALLES : La santé publique Galloise donne ses recommandations pour la e-cigarette.

PAYS DE GALLES : La santé publique Galloise donne ses recommandations pour la e-cigarette.

Selon une information de la BBC, les responsables de santé au Pays de Galles souhaiteraient une interdiction de vente des arômes « bonbons » utilisés dans les e-liquides. Selon eux, leurs utilisations seraient préoccupants puisqu’ils attireraient les enfants.


LA SANTÉ PUBLIQUE GALLOISE S’INQUIÈTE DE LA PUBLICITÉ POUR LE VAPOTAGE


Selon le Public Health Wales (PHW), cette utilisation d’arômes « bonbons » dans les e-liquides pourrait potentiellement conduire à une dépendance nicotinique arrivé à l’âge adulte. En plus d’une interdiction de vente de ces arômes, le PHW recommande des restrictions sur la publicité concernant les e-cigarettes dans tous les médias auquel les enfants auraient accès. En retour, certaines boutiques de e-cigarette auraient déclaré vouloir être en mesure de se présenter comme une «alternative au tabagisme».

Mais ce n’est pas tout, la santé publique Galloise souhaite également restreindre l’utilisation des cigarettes électroniques et interdire aux boutiques de s’installer autour des écoles afin d’empêcher leur vente aux moins de 18 ans.

Ashley Gould, du Public Health Wales (PHW), déclare : « Vous pouvez acheter des arômes bubblegum, bonbon, beignet à la confiture et ceux ci ne s’adressent qu’à un seul public. Le but est de recruter les enfants« . Et le Public Health Wales insiste, si les risques pour la santé des e-cigarettes sont nettement inférieures au tabagisme « celles ci ne sont pas sans risque. »

Selon eux, il y’a plusieurs risques potentiels :
– Tout d’abord le geste, en imitant le tabagisme, la e-cigarette pourrait jouer un rôle dans la normalisation du comportement tabagique.
– La cigarette électronique pourrait réduire les chances d’arrêter le tabac en remplaçant les méthodes éprouvées.
– Elle pourrait potentiellement agir comme une passerelle vers le tabagisme.

 Mais Ashley Gould a également déclaré que pour les gens qui fument et qui souhaitent continuer, le PHW «plaiderait à 100% pour une transition vers l’e-cigarette en raison de sa nocivité moindre face au tabagisme».

Joe Bevan, le directeur de Celtic Vapors, a quand a lui déclaré qu’il aimerait pouvoir commercialiser son produit «comme une alternative au tabagisme». «Nous ne proposons ni une thérapie de remplacement nicotinique, ni un produit du tabac« , a t-il ajouté.
Selon lui, la vapeur émise par les e-cigarettes n’est « pas plus dangereuse que l’air que nous respirons quotidiennement« , pour se justifier, il précise «que les tests sur les émissions de vapeur ont prouvé que vous inhalerez plus de toxines en restant au bord d’une route jonchée de voiture.»

[contentcards url= »http://vapoteurs.net/pays-de-galles-medecin-conseil-gouvernement-veut-interdire-e-cigarette/ »]


UN RAPPORT COMPLET DE L’AGENCE DE SANTÉ PUBLIQUE GALLOISE SUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE


Dans un rapport publié le 26 Janvier 2017 par le Public Health Wales, une mise à jour à été faite concernant les recommandations sur les « ENDS ». S’adressant aux Non-fumeurs, le NHS déclare :

Qu’il existe des preuves que l’utilisation des ENDS puisse avoir un impact négatif sur la qualité de l’air intérieur et représente donc un risque pour la santé. Si à l’heure actuelle, les preuves disponibles ne permettent pas de déterminer le niveau du potentiel préjudice , des restrictions volontaires sur l’utilisation de l’ENDS dans de nombreux espaces publics sont déjà en place.

Pour les fumeurs qui souhaitent en finir avec le tabagisme :

– Les services d’arrêt du tabac du NHS proposent des soutiens comportementaux et une accès à la pharmacothérapie autorisée qui offrent actuellement la meilleur chance de quitter le tabagisme. Toutefois, la majorité des fumeurs qui tentent d’arrêter de fumer le font sans soutien spécialisé. Pour ceux la, les e-cigarettes peuvent s’avérer utile afin de réussir à en finir avec le tabac.

– Le Public Health Wales va proposer des informations sur les ENDS ainsi que d’autres documents d’aides à l’arrêt du tabagisme en plus des services de soutien de Stop Smoking Wales.

– Le Public Health Wales ne recommande pas l’utilisation d’ENDS pour les femmes enceintes.

– Les professionnels de la santé qui donnent des conseils pour l’arrêt du tabagisme devraient être en mesure de donner les taux d’abandon et les chances de réussite relative à l’utilisation de différentes méthodes d’arrêt, y compris des ENDS.

Concernant la nicotine, le NHS semble rester prudent : « Alors que la dépendance à la nicotine n’est pas souhaitable, la nicotine n’est pas responsable de la grande majorité des dommages causés par les cigarettes et autres produits du tabac. La nicotine est une substance addictive qui peut être toxique lorsqu’elle est ingérée à fortes doses. Elle peut également contribuer aux maladies cardiovasculaires, et avoir des conséquences à long terme pour le développement du cerveau chez le fœtus et les adolescents. »

[contentcards url= »http://vapoteurs.net/pays-de-galles-65-des-vapoteurs-ont-definitivement-quitte-le-tabac/ »]

Source : BBC.com / Traduction : Vapoteurs.net

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.