Top banner
Top banner
PHILIPPINES : Le président demande à la police d’arrêter ceux qui vapotent en public !

PHILIPPINES : Le président demande à la police d’arrêter ceux qui vapotent en public !

C’est une actualité chaude du moment que nous évoquions ici même il y’a quelques jours. Pire encore que prévu, Les policiers philippins ont reçu aujourd’hui l’ordre d’arrêter les personnes vapotant en public et de confisquer leur e-cigarette. Une manœuvre honteuse du président populiste qui ne surprendra malheureusement personne.


L’E-CIGARETTE « NOCIVE », LES VAPOTEURS DANS L’ŒIL DU CYCLONE !


Les policiers philippins ont reçu mercredi l’ordre d’arrêter les personnes vapotant en public et de confisquer leur cigarette électronique, quelques heures après que le président Rodrigo Duterte eut annoncé qu’il allait interdire le vapotage. Le chef de l’Etat a qualifié de « toxique » l’e-cigarette, qu’il a accusée de diffuser des « produits chimiques » dans le corps de ses utilisateurs. Les Philippines ont déjà l’une des législations les plus sévères d’Asie contre le tabagisme.

Ancien fumeur, Rodrigo Duterte est connu pour la très violente campagne de lutte contre les stupéfiants qu’il a lancée après son élection en 2016. Mais il a aussi considérablement durci les interdictions du tabac dans les lieux publics. En invoquant « l’ordre du président », le chef de la police philippine a ordonné « à toutes les unités de police, dans tout le pays, de mettre en œuvre immédiatement l’interdiction de l’e-cigarette, et de s’assurer que tous les contrevenants soient arrêtés », selon un communiqué.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse