Top banner
Top banner
Top banner
PHILIPPINES : Suite à un accident, les autorités appellent à une réglementation de l’e-cigarette.

PHILIPPINES : Suite à un accident, les autorités appellent à une réglementation de l’e-cigarette.

Il y’a quelques jours aux Philippines, le Ministère de la Santé a lancé un appel à la réglementation des e-cigarettes. Cette demande fait suite à l’explosion d’un accu au visage et aux graves brûlures d’un adolescent de 17 ans.


UNE RAISON POUR REGLEMENTER L’E-CIGARETTE AUX PHILIPPINES !


Un accident, un adolescent de 17 ans gravement brûlé au vsiage… Il n’en fallait pas plus pour que le Ministère de la santé recommande une réglementation de l’e-cigarette. L’appel a même été appuyé par l’OMS (Organisation mondiale de la santé ) et la Philippine E-Cigarette Industry Association.

Lors d’une conférence de presse, le sous-secrétaire du DOH (département de la santé) Rolando Enrique Domingo a déclaré : « La Food and Drug Administration Philippines doit réglementer l’utilisation de la vape et de tous les dispositifs capables de délivrer de la nicotine » ajoutant « Nous souhaitons non seulement réglementer ce qu’elles contiennent mais également les éléments extérieurs dont ceux qui peuvent éventuellement exploser« .

Une réglementation de la vape nécessiterait une législation et actuellement des projets de loi à ce sujet sont encore en attente au Congrès. En attendant, Rolando Enrique Domingo propose que les produits de la vape soient enregistrés et vérifiés, il s’attaque également aux e-liquide qui « pourraient contenir des produits chimiques nocifs« .


POUR L’OMS, CES PRODUITS « ONT UN EFFET NEFASTE SUR LA SANTE » 


Suite à ces déclarations, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a pas hésité à appuyer cette proposition de réglementation de l’e-cigarette

« Nous sommes entièrement aux côtés du ministère de la santé dans cet appel de réglementation concernant l’utilisation de ces dispositifs. Il est clair qu’il s’agit de produits qui ont un effet sur la santé, un effet néfaste sur la santé« , a déclaré le Dr Gundo Weiler, représentant de l’OMS aux Philippines. 

La Philippine E-Cigarette Industry Association (PECIA), soutient quant à elle  « une réglementation équitable fondée sur des preuves scientifiques impartiales, ainsi que sur des recherches et des résultats crédibles« .

Le président de PECIA, Joey Dulay, a déclaré qu’une partie de leurs recommandations « est de n’autoriser que l’utilisation et la vente de dispositifs de vape régulés ou variables dotés de fonctions de sécurité et conformes aux normes de produit de la DTI« .

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse