Top banner
Top banner
Top banner
POLITIQUE : E-Cigarette, patchs… Ce gouvernement qui arrête de fumer !

POLITIQUE : E-Cigarette, patchs… Ce gouvernement qui arrête de fumer !

Difficile de comprendre comment le gouvernement français peut ne pas mettre l’e-cigarette en avant dans la prévention contre le tabagisme. Si la Ministre de la santé, Agnès Buzyn ne semble pas vouloir recevoir les associations de vapotage, le gouvernement Macron semble déterminé à arrêter de fumer que ce soit avec l’e-cigarette ou avec des patchs.


UN SOUTIEN AU PATCH MAIS PAS A L’E-CIGARETTE ?


L’information a fait le tour des médias, Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement a arrêté de fumer en utilisant des patchs. Chez nos confrères de Paris Match il déclare «Cette fois, je me suis fait patcher, cela fait 1150 cigarettes en moins.».

Et ce n’est pas le seul car il y’a quelques semaines, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, s’est fait en vapotant à l’Assemblée nationale ! A savoir qu’elle utilise également sa e-cigarette en Conseil des ministres. Pourtant si Benjamin Griveaux a reçu le soutien de la Ministre de la santé, cela ne semble pas être le cas d’Elisabeth Borne qui a osé arrêter de fumer avec un produit qui n’est pas valorisé par le gouvernement Macron. 

E-cigarettes, patchs, il serait peut-être temps qu’Agnès Buzyn se jette dans le grand bain et propose de mettre ces deux alternatives au tabagisme sur un pied d’égalité. En attendant, la Ministre de la santé refuse toujours de prendre en compte les appels des associations de défense du vapotage.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .

Laisser une réponse