Top banner
POLITIQUE : Elisabeth Borne vape toujours à l’assemblée et cela fait polémique

POLITIQUE : Elisabeth Borne vape toujours à l’assemblée et cela fait polémique

Alors qu’une véritable chasse aux mauvais comportements a actuellement lieu au sein même de l’assemblée nationale, Elisabeth Borne, Première Ministre est l’objet de toutes les attentions après avoir utilisé sa vape dans l’hémicycle. Si ce n’est pas la première fois que la patronne du gouvernement prend quelques bouffées nicotinées discrètes, cette fois cela ne passe pas. 


PROBLEME POLITIQUE OU INTOLERANCE AU VAPOTAGE ?


C’est la polémique du moment, une véritable préoccupation des français ! Comment la Première Ministre actuelle a t’elle pu dépasser une fois de plus les bornes en utilisant sa vape dans l’hémicycle ? En effet, le 19 Juillet dernier pendant la séance des questions au gouvernement, Elisabeth Borne a discrètement utilisé sa cigarette électronique sous son masque, un geste gravissime selon de nombreux médias mainstream.

Alors le vapotage est-il autorisé dans l’hémicycle ? Selon l’article L3513-6 du code de la Santé publique, il est interdit de vapoter sur les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif. Néanmoins, cette interdiction a fait l’objet d’un décret en avril 2017, venant préciser la loi :

«Les lieux de travail soumis à l’interdiction de vapoter en application du 3° de l’article L. 3513-6 du présent code s’entendent des locaux recevant des postes de travail situés ou non dans les bâtiments de l’établissement, fermés et couverts, et affectés à un usage collectif, à l’exception des locaux qui accueillent du public.»

En clair, si Elisabeth Borne veut utiliser sa vape en toute tranquillité, elle doit se rendre dans certaines zones délimitées qui accueillent des personnes extérieures. Faut-il pour autant en faire un sujet politique majeur ? Encore une fois il semble bien que le vapotage soit un sujet de polémique qui fait choux gras pour les médias.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Ayant une formation de spécialiste en communication, je m'occupe d'une part des réseaux sociaux du Vapelier OLF mais je suis également rédacteur pour Vapoteurs.net .