Top banner
Top banner
POLITIQUE : La Thaïlande élue plus mauvais pays concernant l’e-cigarette.

POLITIQUE : La Thaïlande élue plus mauvais pays concernant l’e-cigarette.

En marge du Global forum on Nicotine qui avait lieu à Varsovie il y’a quelques jours, les résultats d’un classement édifiant ont été rendus publics. Ce classement listait les pays en fonction de l’intérêt accordé à la cigarette électronique comme moyen de réduction des risques.


LE ROYAUME-UNI AU TOP, LA THAILANDE EN QUEUE DE PELOTON !


Dans cette enquête, sur les 36 organismes nationaux représentant les utilisateurs de la cigarette électronique, 33 ont nommé la Thaïlande comme pire pays en la matière. L’Australie, avec 18 nominations, a été considérée comme le deuxième pays le plus défavorable tandis que l’Inde était troisième (16 pays). 

« La Thaïlande a une approche draconienne avec les touristes ainsi que les locaux régulièrement arrêtés pour le vapotage. La police fouille souvent les véhicules aux barrages routiers, et impose dans amendes si elle trouve des cigarettes. Ce n’est pas seulement terrible pour les fumeurs thaïlandais qui veulent arrêter, mais cela en fait aussi un pays à éviter pour les dizaines de millions de touristes et hommes d’affaires du monde entier « , a déclaré Asa Ace Saligupta qui dirige le groupe de consommateurs End Cigarette Smoke Thailand

Parmi les pays considérés comme les meilleurs au monde, le Royaume-Uni arrive en tête avec 32 votes, alors que l’Allemagne en a 25 et la France 23. Le gouvernement du Royaume-Uni est ainsi considéré par les auteurs du classement comme le cas le plus remarquable en matière de vapotage. Il y a quatre ans, il essayait d’interdire toutes les cigarettes électroniques sur le marché.

« Aujourd’hui, le Royaume-Uni compte trois millions de vapoteurs, ce qui accélère le déclin du tabagisme chez les Britanniques « , a déclaré le professeur Gerry Stimson, de l’organisation caritative britannique New Nicotine Alliance.  L’enquête a été menée lors du Forum mondial annuel sur la nicotine (Global forum on nicotine) à Varsovie, qui a attiré cette année 500 délégués de 60 pays.

Les organisations interrogées sont membres du Réseau international des organisations de consommateurs de la nicotine. Chaque membre a été autorisé à nommer jusqu’à cinq pays dans la catégorie la plus mauvaise et cinq parmi les meilleurs d’une liste des 100 nations les plus peuplées du monde.

Source : Leseco.ma

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse