Top banner
PRÉVENTION : L’EASA s’inquiète du transport des batteries au lithium en avion.
PRÉVENTION : L’EASA s’inquiète du transport des batteries au lithium en avion.

PRÉVENTION : L’EASA s’inquiète du transport des batteries au lithium en avion.

À l’approche de la période chargée des fêtes de fin d’année, l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) s’inquiète des appareils électroniques contenant des batteries au lithium, qui ne sont pas sans danger en avion. Elle a demandé aux compagnies aériennes de rappeler aux passagers comment voyager en sécurité.


UNE INQUIÉTUDE GRANDISSANTE CONCERNANT LES BATTERIES AU LITHIUM


L’allumage spontané ou l’emballement thermique des batteries au lithium, contenues dans les smartphones, tablettes, ordinateurs portables ou cigarettes électroniques, présentent des risques de sécurité. L’EASA redoute qu’un incendie dans la soute de l’avion ne puisse être éteint facilement.

« Il est important que les compagnies aériennes informent leurs passagers que les appareils électroniques de grande taille doivent être transportées en cabine chaque fois que possible », a indiqué l’EASA dans un communiqué.

Quand ces appareils sont placés dans un bagage enregistré, l’agence demande qu’ils soient complètement éteints, protégés d’une activation accidentelle (en raison d’une alarme ou d’une application) et emballés avec soin pour éviter qu’ils ne soient endommagés. Ils ne doivent pas non plus être placés dans un bagage contenant des produits inflammables comme les parfums ou les aérosols.

L’EASA ajoute que, lorsque les bagages à main sont placés en soute (par manque d’espace en cabine notamment), les compagnies doivent s’assurer que les passagers retirent les piles et les cigarettes électroniques. (voir le document)


RAPPEL : VOYAGER EN AVION AVEC SA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE


Concernant le vapotage , l’avion est probablement le mode de transport le plus contraignant car il existe de très nombreuses réglementations. Pour commencer, nous vous conseillons de vérifier sur le site de votre compagnie aérienne les réglementations en vigueur. Ensuite sachez que le transport des batteries de cigarettes électroniques (classiques ou accus) est interdit en soute suite à de nombreux incidents, il vous sera néanmoins autorisé de les garder avec vous en cabine. (Réglementation de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale)

Concernant le transport des e-liquides, il est autorisé en soute et en cabine mais avec certaines règles à respecter :

– Les fioles devront être placés dans un sac en plastique transparent fermé,
– Chaque fiole présente ne doit pas dépasser 100 ml,
– Le volume du sac plastique ne doit pas dépasser un litre,
– Au maximum, les dimensions du sac plastique doivent être de 20 x 20 cm,
– Un seul sac en plastique est autorisé par passager.

En avion, votre atomiseur risque de fuir, cela est du à la pression atmosphérique ainsi qu’a pressurisation et la dépressurisation de la cabine. Afin d’éviter ces soucis et de vous retrouver avec des fioles vides à l’arrivée, nous vous conseillons de les transporter dans une boîte plastique fermée hermétiquement. Concernant votre atomiseur, le meilleur moyen reste de le vider avant le départ. Finalement, nous rappelons qu’il est interdit de vapoter dans l’avion.

Source : Laerien.fr/

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.