RESULTAT : Enquête sur l’utilisation de l’e-cigarette en France avec Ecigintelligence.

RESULTAT : Enquête sur l’utilisation de l’e-cigarette en France avec Ecigintelligence.

Il y’a quelques mois, la rédaction de Vapoteurs.net en collaboration avec le site Ecigintelligence vous a proposé de répondre à une enquête dont le but était de comprendre l’utilisation des cigarettes électroniques chez les vapoteurs français. Aujourd’hui, nous vous dévoilons les résultats de celle ci.


LE CONTEXTE DE CETTE ENQUÊTE


Cette enquête dont le but était de comprendre l’utilisation des cigarettes électroniques chez les vapoteurs français à eu lieu entre le mois de septembre et le mois d’octobre 2017.

– Elle a été organisé par la plateforme Ecigintelligence en collaboration avec le site d’actualité francophone Vapoteurs.net
– Aucune compensation financière n’a été proposée pour la participation à cette enquête.
– Les résultats de l’enquête sont basées sur les réponses d’un panel de 471 participants.
– Le questionnaire utilisé pour l’enquête était hébergé sur la plateforme « Survey Monkey« .


RESUME DE L’ENQUÊTE


A) Profil

La plupart des personnes qui ont répondu à l’enquête sont d’ex-fumeurs qui utilisent le-cigarette depuis au moins deux ans. Une grande partie sont des hommes âgés entre 25 et 44 ans qui fumaient plus de 20 cigarettes roulées et qui utilisent aujourd’hui des systémes de vaporisation ouverts et perfectionnés. Plus de la moitié des participants rapportent que la principale raison pour laquelle ils sont passés au vapotage est l’arrêt du tabac.

B) Distribution

Les boutiques de vape sont trés populaires en France particuliérement pour l’achat d’e-liquides. Contrairement à cela, les participants préférent souvent commander le matériel directement sur internet. Les consommateurs français n’ont pas honte de dire qu’ils se méfient de l’industrie du tabac.

C) E-Liquide

Un fort pourcentage des répondants mixent eux même leurs e-liquides. C’est les bouteilles de 10 ml qui sont le plus souvent acheté lorsqu’il s’agit d’e-liquide « prêt à vaper ». Le type de e-liquide le plus populaire en France est le « Fruité » et le taux de nicotine est généralement « bas ».

D) Matériel

Le marché français semble privilégier le matériel sophistiqué et ce sont les systémes « ouverts » qui sont dominants. Les participants ont souvent démarrés sur du matériel débutant avant de passer sur des systémes avancés et « ouverts ». L’analyse des genres dévoile que les femmes sont moins enclins à remplacer leurs vapoteuses. En outre, elles sont plus interressées par la facilité d’utilisation et l’apparence du matériel que les hommes.

E) Motivation

Nous avons constaté que les retours positifs, la curiosité et le fait de voir d’autres personnes essayer sont les trois choses qui ont motivés les participants à se lancer dans le vapotage.


RESULTATS DE L’ENQUÊTE


A) PROFIL DES PARTICIPANTS

Parmi les participants à l’enquête, 80% ont entre 25 et 44 ans et sont des vapoteurs expérimentés : La plupart d’entre-eux utilisent la cigarette électronique depuis plus de 2 ans.

B) PROFIL DE FUMEUR

– 89% des participants sont d’ex-fumeurs, il n’y a que 10% de participants qui ont déclarés être vapofumeurs et 1% qui n’ont jamais fumés.

– Les motivations de se lancer dans le vapotage : Pour 33% des participants c’est le retour positif des proches, pour 26% c’est la curiosité, pour 22% c’est le fait d’avoir vu des personnes utiliser une cigarette électronique.

C) MATERIEL

Le matériel de vapotage avancé est prédominant chez les participants. 95% d’entre-eux déclarent utiliser des systémes avancés et « ouverts » contre 1% pour les cigalikes. Parmi ceux qui utilisent une seconde e-cigarette, 66% déclarent l’utiliser chaque jour.

Selon l’analyse effectuée, les systémes de vaporisation avancées sont surtout utilisés chez les 25-34 ans (34%) et les 35-42 ans (32%). Le matériel plus basique est utilisé par les participants de 45-54 ans (18%) et 55-65 ans (18%)

D) E-LIQUIDE

– Plus de 60% des participants déclarent faire eux même leurs e-liquides. 
– Les saveurs « Fruités » sont les plus populaires (31%). Derrière, on retrouve les desserts et gateaux (26%) et les gourmands (17%).
– Le taux de nicotine le plus populaire est « bas » (en dessous de 8mg/ml)

E) DISTRIBUTION

– Les boutiques de vape physiques et en ligne sont les chaines de distribution les plus populaires.

– Très peu de participants déclarent acheter leurs produits dans des commerces non spécialisés qui ont par ailleurs une image assez mauvaise.

*Les points noirs des boutiques en ligne 

– Pour 25% des participants, ce n’est pas pratique d’y faire ses achats.
– Pour 20%, il manque le contact humain et le conseil
– Pour 16%, les produits ne sont pas toujours disponibles.

* Les points noirs des commerces classiques

– 60% des répondants n’achèteront jamais de produits dans ces commerces
– 26% déclarent qu’il n’y a pas suffisamment de choix
– 16% déclarent que ce que les produits souhaités ne sont pas disponibles.

* Les points noirs des boutiques spécialisés

– Pour 49% des participants, elles sont trop chères
– 34% déclarent qu’il n’y a pas suffisamment de choix
– 25% déclarent qu’ils n’en disposent pas prés de chez eux.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse