Top banner
Top banner
ROYAUME-UNI : 9 boutiques de vape sur 10 vendent aux non-fumeurs.

ROYAUME-UNI : 9 boutiques de vape sur 10 vendent aux non-fumeurs.

Au Royaume-Uni, une enquête de la Royal Society of Public Health (RSPH) a permis de constater que sur dix boutiques de e-cigarette, neuf vendaient des produits de la vape à des clients qui n’étaient pas fumeurs contrevenant dans le même temps à leurs propres lignes directrices.


45 % DES BOUTIQUES NE VÉRIFIENT PAS SI LEURS CLIENTS SONT FUMEURS OU NON FUMEURS


Pour Shirley Cramer, du RSPH : «Les cigarettes électroniques sont une aide efficace pour l’arrêt du tabagisme et devraient être commercialisées et utilisées uniquement comme outil de réduction des risques par les fumeurs. »

« Cependant, notre enquête a révélé que de nombreuses boutiques de vape ferment les yeux sur l’utilisation de e-cigarettes par les non-fumeurs et vont même jusqu’a les proposer comme des produits tendances. Compte tenu des effets incertains de certaines substances utilisées dans les e-liquides et de la potentielle dépendance à la nicotine, cela représente un probléme qui devrait être tué dans l’oeuf. »

Si les experts britanniques ont soutenu cette technologie comme étant un moyen efficace pour les fumeurs d’en finir avec le tabagisme, le rapport de la Royal Society of Public Health marque un tournant dans l’approche de la cigarette électronique.

Ces critiques mettent par ailleurs en évidence la manière dont les cigarettes électroniques sont souvent commercialisées pour les non-fumeurs. Le code de conduite de l‘Independent British Vape Trade Association (IBVTA) indique que les cigarettes électroniques ne devraient pas être vendues à des personnes qui n’ont jamais fumé.

Pourtant l’enquête du RSPH dans 100 des 1.700 magasins de véhicules du Royaume-Uni a révélé que 87% d’entre eux vendraient des cigarettes électroniques à ces non-fumeurs. Celle ci à également constaté que 45% des magasins ne vérifiaient même pas si leurs nouveaux clients étaient fumeurs ou d’anciens fumeurs.

Selon Richard Hyslop, de l’IBVTA, « Les chiffres indique que plus de 90% des utilisateurs de cigarettes électroniques étaient d’actuels ou d’anciens fumeurs, nous ne croyons donc pas que ce soit un problème important« .

Source : Iol.co.za

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.