Top banner
ROYAUME-UNI : Une déclaration conjointe de santé publique sur la e-cigarette.

ROYAUME-UNI : Une déclaration conjointe de santé publique sur la e-cigarette.

Une fois de plus, nous constatons que le Royaume-Uni a réellement un temps d’avance sur les autres quand il s’agit de parler de la e-cigarette. Le 6 Juillet, une déclaration conjointe sur les e-cigarettes a été éditée par le PHE (Public Health England) et par d’autres organisations de santé publique britanniques.
phe« Depuis l’an 2000, le tabagisme des adultes a diminué d’un tiers en Angleterre et de deux tiers chez les mineurs. Pourtant près d’un adulte sur cinq continue de fumer, avec une proportion plus élevée parmi les publics les plus défavorisés, qui supportent donc l’essentiel du préjudice causé.

Il existe un fort consensus public sur la prévention du tabagisme, incorporée dans le rapport de référence Smoking Still Kills [Le tabagisme tue toujours]. Nous reconnaissons tous que vapoter est beaucoup moins nocif que de fumer. La dépendance au tabagisme est la cause de décès d’un fumeur à vie sur deux. Même si nous devons continuer à étudier les effets à long terme, tous les constats suggèrent que les risques pour la santé induits par le vapotage sont relativement faibles en comparaison. Et pourtant, des millions de fumeurs ont l’impression que vapoter est au moins aussi nocif que fumer du tabac.

À ce jour, plus de 1,3 millions d’utilisateurs de e-cigarettes au Royaume-Uni ont complètement cessé de fumer et près de 1,4 millions d’autres vapoteurs fument encore. Nous avons la responsabilité de fournir des informations claires sur les éléments de preuve dont nous disposons pour encourager la cessation complète du tabagisme et aider à prévenir la rechute.

Notre responsabilité de santé publique est d’aider les fumeurs à cesser de fumer, aussi nous pouvons inviter les fumeurs à essayer le vapotage en les encourageant aussi à cesser complètement de fumer.

Pour en finir avec le tabagisme, les e-cigarettes s’avèrent constituer l’outil le plus populaire dans le pays, avec plus de dix fois plus de personnes qui y ont recours plutôt qu’aux services de tabacologues. Nous savons toutefois que l’utilisation de services locaux pour arrêter de fumer est de loin le moyen procurant la meilleure probabilité de réussite.

Il a été montré qu’actuellement au Royaume-Uni le vapotage des jeunes est presque exclusivement limité à ceux qui ont déjà fumé et la prévalence du tabagisme chez les jeunes continue de baisser. Ceci est un domaine que nous allons continuer à étudier et maintenir sous surveillance active. Depuis octobre 2015, vendre des e-cigarettes aux mineurs de 18 ans ou d’acheter des e-cigarettes pour eux constitue une infraction ; depuis 2016 la réglementation sur le tabac et les produits connexes interdit la publicité imprimée ou diffusée des e-cigarettes.

Nous ne devons pas oublier ce qui est important ici. Nous savons que le tabagisme est le tueur numéro un en Angleterre et nous avons une obligation de santé publique à fournir aux fumeurs les informations et les outils nécessaires pour les aider à cesser de fumer complètement et pour toujours. Nous partageons un engagement à fournir des informations à jour sur les preuves scientifiques relatives aux e-cigarettes, comme indiqué dans la récente revue de Public Health England, la troisième ce domaine. Cet engagement a conduit PHE et Cancer Research UK à mettre en place le Forum E-cigarette Research UK et le Collège Royal des Médecins à publier Nicotine without smoke [Nicotine sans fumer], honorant ainsi notre promesse de longue date de surveiller et de partager les éléments de preuve, en fournissant des messages clairs au public.

Il n’y a aucune circonstance dans laquelle il serait préférable pour un fumeur de continuer à fumer – une habitude qui tue un utilisateur sur deux et nuit à beaucoup d’autres, coûtant des milliards chaque année à l’Assurance Maladie et à la collectivité. Nous allons continuer à partager ce que nous savons et à étudier ce nous ne savons pas encore afin d’adresser des messages clairs et cohérents au public et aux professionnels de santé. »

Les signataires de la cette déclaration conjointe :

Public Health England
Action on Smoking and Health
Association of Directors of Public Health
British Lung Foundation
Cancer Research UK
Faculty of Public Health
Fresh North East
Healthier Futures
Public Health Action (PHA)
Royal College of Physicians
Royal Society for Public Health
UK Centre for Tobacco and Alcohol Studies
UK Health Forum

Source : www.gov.uk / unairneuf.org (Traduction de la déclaration)

 

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Vapoteurs.net en 2014, j'en suis depuis rédacteur et photographe officiel. Je suis un véritable passionné de vape mais également de comics et de jeux vidéos.