Top banner
ROYAUME UNI : Des médécins souhaitent une interdiction de la e-cigarette.

ROYAUME UNI : Des médécins souhaitent une interdiction de la e-cigarette.

Au Royaume-Uni, certains médecins ont annoncés que « les e-cigarettes devraient être interdites dans les lieux publics (les bars et les restaurants) en raison des risques de « vapotage passif »« .

Des médecins chevronnés ont déclarés que permettre aux gens de vapoter de façon libre normalisait l’habitude, et pourrait encourager les enfants à faire de même. Mais les responsables de la santé publique ont immédiatement rejeté l’idée, selon eux cela pourrait être dommageable et dissuader les fumeurs de passer à la e-cigarette.


POUR LE DR KENNEDY : « L’ABSENCE DE VAPOTAGE PASSIF EST UN MYTHE »



public-health-hands_1Prenant la parole à l’assemblée annuelle de l’Association médicale britannique qui avait lieu à Belfast, le Dr Iain Kennedy, un consultant en santé publique de Glasgow, a appelé à une interdiction de la e-cigarette en avertissant qu’il n’y avait aucune preuve de l’innocuité à long terme dans l’utilisation de celle ci.
Pour lui « L’absence du « Vapotage Passif » est un mythe« .

D’après le Dr Iain Kennedy il y’a des preuves claires que les non-vapoteurs vivant dans des ménages avec vapoteurs présentent des niveaux plus élevés d’exposition à la nicotine. « Il y a de nouveaux risques potentiels, et nous ne savons pas encore le niveau de ces risques, » a t-il déclaré.

Malgré sa position, le Dr Iain Kennedy a souhaité tempérer ses propos « La e-cigarette va probablement être un outil très utile pour aider les gens à en finir avec le tabac, mais nous ne voulons pas que la vape soit considérée comme une activité tendance par les personnes qui ne fument pas ».

Selon lui, de fausses données ont été proposé afin de rassurer la population sur la sécurité des e-cigarettes, et ce pour la simple raison que celles ci ont été comparé a la cigarette « probablement le produit le plus nocif jamais créé par l’homme« .

« Il y’a un principe de précaution à respecter jusqu’à ce que nous fassions des études et que nous ayons une meilleure idée de ce que les risques peuvent être, pour le moment nous devrions limiter l’utilisation des e-cigarettes dans les lieux publics, » a t-il dit.

L’été dernier, la santé publique en Angleterre a suscité la controverse après avoir conclu que les e-cigarettes sont 95 pour cent plus sûr que le tabac classique, pour le Dr Iain Kennedy « les e-cigarettes sont sans aucun doute plus sûres que les cigarettes, mais cela ne signifie pas qu’elles totalement inoffensives.« 


LES ADDITIFS SERONT BANNIS L’ANNÉE PROCHAINE PAR L’UEScreen-shot-2014-01-10-at-15.50.45


Rebecca Acres, étudiante en médecine de Rutland, Leicestershire, s’est exprimé contre cette motion qui appelle à l’interdiction des cigarettes électroniques dans tous les lieux publics qui interdisent de fumer. Elle déclare  » Je crains que cela ne soit une tentative furtive d’encourager une interdiction de l’e-cigarette« 

Pour Rosanna O’Connor, directrice à la santé publique en Angleterre : «La vape ne peut être comparé au tabagisme, le tabagisme passif est nocif pour la santé, mais il n’y a aucune preuve que la vapeur produite par les e-cigarettes apporte les mêmes préjudices. En réalité, une interdiction de l’utilisation des e-cigarettes dans les lieux publics pourrait être préjudiciable, car elle pourrait dissuader les fumeurs de passer à la e-cigarette et d’en finir avec le tabac« .

Source : telegraph.co.uk (Traduction par Vapoteurs.net)

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Vapoteurs.net en 2014, j'en suis depuis rédacteur et photographe officiel. Je suis un véritable passionné de vape mais également de comics et de jeux vidéos.