Top banner
ROYAUME-UNI : La réalité du vapotage pointée par le nouveau rapport de l’ASH !

ROYAUME-UNI : La réalité du vapotage pointée par le nouveau rapport de l’ASH !

Chaque année depuis 2010 au Royaume-Uni, l’ASH (Action on Smoking and Health) propose des données qui sont tirées d’une enquête annuelle, Smokefree GB, réalisée par YouGov. En conclusion de ce rapport pour l’année 2021, nous découvrons de nouvelles réalités sur le vapotage qui sont loin des calomnies proposées à longueur de journée par de nombreux médias, associations et gouvernements.


PLUS DE 60% DES VAPOTEURS SONT D’ANCIENS FUMEURS !


Cette nouvelle enquête proposée par l’ASH (Action on Smoking and Health) inclut les résultats de l’enquête de 2021 réalisée en février et mars 2021. En conclusion, nous découvrons sans surprise certaines vérités et réalités qui sont souvent ignorés.

En conclusion de ce rapport 2021 nous apprenons :

  • Qu’après avoir baissé l’année dernière pour la première fois, la proportion de la population adulte utilisant des cigarettes électroniques a augmenté cette année pour atteindre 7,1 %, comme en 2019, soit 3,6 millions de personnes.
  • Que près des deux tiers des vapoteurs actuels sont d’anciens fumeurs (64,6 %), et la proportion continue de croître, tandis que la proportion de fumeurs (appelés doubles utilisateurs) est tombée à 30,5 % en 2021.

  • Que la proportion de fumeurs adultes qui n’ont jamais essayé les cigarettes électroniques continue de baisser lentement pour atteindre 30,1 % en 2021, tandis que la proportion de fumeurs qui sont des utilisateurs actuels est restée stable.

  • Que moins de 1 % des vapoteurs n’ayant jamais fumé sont des vapoteurs actuels.

Quels conclusions concernant l’attitude de la population envers le vapotage ?

  • Comme les années précédentes, la principale raison invoquée par les ex-fumeurs pour vapoter est l’aide à l’arrêt (36 %) puis la prévention des rechutes (20 %)
  • La principale raison invoquée par les fumeurs actuels pour vapoter est de réduire (26 %) puis de les aider à arrêter (17 %) et de prévenir les rechutes (14 %).

  • Près d’un tiers des fumeurs pensent à tort que le vapotage est plus ou tout aussi nocif que le tabagisme (32 % contre 34 % en 2020).

  • Pour en savoir plus sur ce nouveau rapport de l’ASH, vous pouvez le retrouver en intégralité à cette adresse.

    Com Inside Bottom
    Com Inside Bottom
    Com Inside Bottom
    Com Inside Bottom

    A propos de l'auteur

    Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).