Top banner
ROYAUME-UNI : Le NHS ne devrait pas payer pour les fumeurs !

ROYAUME-UNI : Le NHS ne devrait pas payer pour les fumeurs !

Même si pour certains il est trop tôt pour le dire, un nombre croissant de preuves suggèrent que les cigarettes électroniques sont beaucoup moins nocives pour la santé que le tabac.

2000px-NHS.svgUn rapport de Santé publique du King College de Londres et de l’Université Queen Mary de Londres en Angleterre affirme que la e-cigarette ne comporte que 5% du risque du tabac pour la santé. Tout simplement parce que « vaper » ne comporte pas le fait d’avaler de la fumée qui contient des toxines et des substances cancérigènes liées au cancer du poumon et à d’autres maladies dues au tabagisme.

Maintenant les responsables de la santé souhaitent que les e-cigarettes soient correctement réglementées, et le NHS (National Health Service) voudrait qu’elles soient distribuées gratuitement afin d’encourager les fumeurs à arrêter. On estime que si tous les fumeurs en Grande-Bretagne se mettaient à la e-cigarette, environ 75.000 vies par an pourraient être sauvées. En effet, une grande partie des 2,6 millions de « vapoteurs » en Grande-Bretagne ont réussi à stopper la consommation de tabac en optant pour ces nouveaux produits.


« IL Y A UNE CERTAINE HOSTILITÉ FACE A LA E-CIGARETTE QUI DÉCOURAGE LES FUMEURS DE SE LANCER »


Mais cela ne signifie pas pour autant que l’argent des contribuables doit être utilisé n’importe comment. Si un fumeur veut abandonner le tabac, l’incitation financière existe déjà, surtout que les e-cigarettes sont moins chers. Pourquoi le uk-nhsNHS, qui est à court d’argent, devrait utiliser ses ressources limitées de cette manière ? D’autant que la plupart des marques de cigarette électronique sont fabriquées par les compagnies de tabac. (Ce qui n’est pas vrai… Évidemment… Voir notre article sur le sujet).

Une chose est claire : il y a une hostilité perverse envers la e-cigarette qui mérite d’être confrontée, car elle décourage les fumeurs à adopter ce système. Plutôt que de proposer que le NHS paye  pour les fumeurs, les responsables de la santé devraient contester cette tendance irrationnelle qui consiste à vouloir interdire leur utilisation dans les lieux publics.

Source : telegraph.co.uk

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur