Top banner
Top banner
ROYAUME-UNI : Le Royal College of Midwives encourage les femmes enceintes fumeuses à utiliser l’e-cigarette !

ROYAUME-UNI : Le Royal College of Midwives encourage les femmes enceintes fumeuses à utiliser l’e-cigarette !

Il y’a encore peu d’études et de conseils concernant l’utilisation de l’e-cigarette chez les femmes enceintes. Récemment au Royaume-Uni, le Royal College of Midwives (RCM) a déclaré que les femmes enceintes fumeuses devraient être encouragées à utiliser des appareils de vapotage pour les aider à en finir avec le tabac.


L’E-CIGARETTE EST UNE BONNE OPTION SI ELLE AIDE A ARRÊTER DE FUMER !


Bien que les dispositifs de vapotage contiennent certaines toxines,  » les niveaux sont bien inférieurs à ceux de la fumée de tabac « , indique un nouvel énoncé de position du Royal College of Midwives (RCM). Aujourd’hui, les sages-femmes n’hésitent plus à mettre en avant l’e-cigarette comme une solution face au tabagisme pour les femmes enceintes qui fument.

«Si une femme enceinte qui fume choisit d’utiliser une cigarette électronique et que cela l’aide à arrêter de fumer et à rester sans fumée, elle devrait être encouragée à le faire», a-t-il déclaré.

Sur la base des preuves disponibles concernant la sécurité de l’e-cigarette, il n’y avait également « aucune raison de croire que l’utilisation d’une e-cigarette puisse avoir un effet néfaste sur l’allaitement« , indique le communiqué, ajoutant que « le vapotage devrait continuer si cela peut aider cesser de fumer et rester sans fumée ».

«Bien que les cigarettes électroniques ne soient pas totalement exemptes de risques, le Royal College of Physicians a estimé qu’elles risquaient de représenter au plus 5% du risque de tabac fumé.

« Elles ne sont pas inoffensives, car les vapeurs qu’elles produisent contiennent des toxines, mais des études ont montré qu’elles étaient à des niveaux bien inférieurs à ceux de la fumée de tabac« , a déclaré le RCM.

Le Royal College of Midwives estime qu’il existe « de bonnes raisons de tester l’innocuité et l’efficacité des e-cigs en tant que traitement anti-tabac pour les femmes enceintes » et qu’un essai aléatoire contrôlé est en cours.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Passionnée de journalisme, je me suis décidée à rejoindre la rédaction de Vapoteurs.net en 2017 afin de traiter principalement l'actualité vape en Amérique du nord (Canada, Etats-Unis).

Laisser une réponse