Top banner
Top banner
ROYAUME-UNI : L’effet « Boom » de la cigarette électronique s’est dissipé.

ROYAUME-UNI : L’effet « Boom » de la cigarette électronique s’est dissipé.

Selon des statistiques présentées par le journal Telegraph, le fameux « Boum » qu’a pu connaitre la vape depuis son arrivée sur le marché serait terminée. Alors que la vape est accusée par certains d’être aussi mauvaise que la cigarette pour la santé, une baisse du nombre de fumeurs souhaitant passer à la cigarette électronique aurait été constatée.


UNE BAISSE CHEZ LES NOUVEAUX UTILISATEURS DE CIGARETTE ÉLECTRONIQUE


Mintel, un analyste qui produit des études de marché déclare que pour la première fois depuis l’arrivée de la cigarette électronique, une réduction du nombre de personne souhaitant l’utiliser pour arrêter de fumer a été constatée passant de 69% l’année dernière à 62% cette année. Ces chiffres suivraient en quelques sortes les récentes études qui ont annoncés que le vapotage pouvait être aussi mauvais que le tabagisme pour le cœur.
 
Mintel annonce également que l’utilisation de produits de substitution nicotinés sans prescription reste stable à 15%, de même que l’utilisation de gommes à la nicotine ou de patchs qui sont à 14%. Aujourd’hui moins d’un tiers des Britanniques (30%)  consomment des cigarettes classiques, le chiffre est donc en baisse par rapport à 2014 (33%).

Roshida Khanom analyste chez Mintel déclare : « L’absence de produits sous licences positionnés comme méthodes d’arrêt du tabagisme entrave le secteur e-cigarette. Par conséquent, nous ne voyons pas autant de nouveaux utilisateurs participer au marché de la e-cigarette »

« Nos recherches montrent que la majorité des consommateurs ne savent pas comment les e-cigarettes fonctionnent et qu’ils aimeraient voir plus de réglementation de la santé publique du Royaume Uni (NHS). »

Selon le rapport produit, plus de la moitié des Britanniques (53%) pensent que les cigarettes électroniques devraient être réglementées par la santé publique britannique (NHS), à coté de cela,  57% déclarent qu’il n’y a pas assez d’informations disponibles sur le fonctionnement des dispositifs de vapotage.

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.

Laisser une réponse