Top banner
ROYAUME-UNI : Le PHE publie ses recommandations pour la vape dans les lieux publics.

ROYAUME-UNI : Le PHE publie ses recommandations pour la vape dans les lieux publics.

Aujourd’hui, Mercredi 6 Juillet 2016, le PHE (Public Health England) publie ses recommandations a destination des entreprises et des employeurs pour les aider à créer leurs propres politiques sur l’utilisation des e-cigarettes. Il y a actuellement 2,8 millions de vapoteurs au Royaume-Uni et une politique appropriée pour l’utilisation de la e-cigarette dans les lieux publics et de travail se fait ressentir.

ecigarette-au-travail


PHE : DES RECOMMANDATIONS SOUTENIR LES FUMEURS DANS LES ENTREPRISES.


Ces nouvelles recommandations du PHE sont la pour aider les organisations à mettre en place une politique sur la e-cigarette qui soutiendra les fumeurs qui souhaitent en finir avec le tabac, tout en gérant les risques spécifiques à cette situation.

Le PHE reconnaît néanmoins que le milieu du travail peut considérablement varier et qu’il n’y a pas d’approche unique. Par exemple, les considérations seront trés différentes entre une usine, un entrepôt ou une école maternelle.

Ces recommandations s’appuient donc sur 5 principes importants dont l’approche est basée sur nos connaissances actuelles des e-cigarettes. Le Professeur Kevin Fenton, directeur national de la santé et du bien-être au PHE a déclaré :  » Nous avons la preuve que vaper est beaucoup moins nocif que de fumer et que les cigarettes électroniques aident beaucoup les fumeurs a se sortir du tabac« .

Ces recommandations sont sensées encourager les organisations à examiner sérieusement les risques et avantages de l’e-cigarette lors de l’élaboration de leurs propres politiques sur le sujet. Selon les endroits, différentes approches se révéleront appropriées mais les politiques doivent clairement distinguer le fait de vapoter à celui de fumer.

Contrairement aux dégâts causés par le tabagisme passif, il n’y a actuellement aucune preuve de préjudice occasionnée par la vapeur produite par les e-cigarettes . D’ailleurs les risques sont extrêmement faible. Pour finir, il n’y a aucune preuve à ce jour que les e-cigarettes sont une passerelle vers le tabac chez les jeunes.

Suite à une vaste participation des parties prenantes, Le Public Health England a créé ces recommandations pour donner aux organisations 5 principes qui vous aideront à la création d’une politique interne sur la e-cigarette :

– Faire clairement la distinction entre la vape et le tabagisme
– S’assurer que les politiques établies sont faites sur la base de risques démontrés pour la santé de l’entourage
– Identifier et gérer les risques d’absorption par les enfants et les jeunes.
– Soutenir les fumeurs dans leur sevrage tabagique et leur permettre de se maintenir loin du tabac.
– Soutenir les lois et les politiques anti-tabac.

Les recommandations du PH ont été publiées de façon à coïncider avec un symposium national des parties prenantes sur la e-cigarette et leur rôle dans la réduction des méfaits du tabac, tenue Vapemate_Vaping95_Safer_Bannerconjointement avec Cancer Research UK.

Concernant George Butterworth, le directeur de la politique tabac pour Cancer Research UK, il a déclaré :

« La e-cigarette est un produit relativement nouveau, il est donc compréhensible que beaucoup de gens et d’entreprises ne sachent pas comment s’y prendre. Les éléments de preuve collectés à ce jour montre que les e-cigarettes sont beaucoup plus sûres que le tabac et qu’elles ont le potentiel d’aider les gens à en finir avec une dépendance mortelle. Il est important de tirer un maximum de profit dans leurs utilisations tout en réduisant le potentiel impact négatif. Par ailleurs, les organisations et entreprises ont besoin des conseils indépendants du Public Health England pour ensuite définir leurs propres règles. »

Le tabagisme est la première cause de mortalité en Angleterre avec près de 78.000 décès chaque année. Bien que l’effet à long terme de la e-cigarette soit inconnue, et qu’elle ne soit pas complètement sans risque, les données actuelles indiquent qu’elles sont beaucoup moins nocives que le tabac et qu’elles aident les fumeurs à sortir du tabagisme. Lors de la mise en place des politiques d’entreprises, les organisations doivent absolument tenir compte du confort des employés, des fumeurs, des non-fumeurs et des vapoteurs en leurs montrant de la considération.

 

 

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Directeur général du Vapelier OLF mais également rédacteur pour Vapoteurs.net, c'est avec plaisir que je sors ma plume pour partager avec vous l'actualité de la vape.