RUSSIE : La e-cigarette, une menace pour la sécurité nationale ?

RUSSIE : La e-cigarette, une menace pour la sécurité nationale ?

Entre confusion et inquiétude, il semble qu’en Russie, tout le monde n’apprécie pas les produits du vapotage. Pour Gennady Onishchenko, ancien inspecteur sanitaire en chef, les cigarettes électroniques pourraient constituer une menace significative pour la sécurité nationale du pays.


UN DÉPUTE ET ANCIEN INSPECTEUR SANITAIRE RUSSE S’INQUIÈTE POUR LA RUSSIE


Pour Gennady Onishchenko, député russe et ancien inspecteur sanitaire en chef : « les cigarettes électroniques et les vaporisateurs de nicotine ne sont pas seulement un danger pour la santé, ils peuvent également constituer une menace significative pour la sécurité nationale du pays »

Celui ci aurait déclaré à RIA Novosti que ces dispositifs posaient une sérieuse menace pour la santé publique en Russie, mais que malheureusement beaucoup de ses anciens collègues s’intéressaient davantage à l’économie et aux investissements.

Selon Onishchenko, les sociétés internationales de tabac, comme Philip Morris profitent de cela et leurs représentants sont invités par le gouvernement afin de discuter avec des personnes responsables de la santé publique de la fabrication de cartouches pour e-cigarette. ».

Il rejette également les allégations selon lesquelles le «lobby du tabac» serait opposé aux cigarettes électroniques, soulignant que les compagnies de tabac sont très peu susceptibles de lutter contre un produit qu’elles ont elles-mêmes développé et tentent maintenant d’introduire dans les pays qui ont adopté des lois antitabac.

« De telles rumeurs sont souvent produites par les scientifiques peu scrupuleux et les campagnes publicitaires du lobby du tabac. Lorsque les vaporisateurs sont comparés avec les cigarettes, ils ont tendance à mettre l’accent sur tout, sauf sur le composant le plus important, c’est à dire la nicotine. Les annonces promotionnelles sur les cigarettes électroniques affirment que la vapeur produite par ces dispositifs est dépourvu des substances contenues dans la fumée de cigarette, mais il n’est pas mentionné que celle ci contient de la nicotine « , a déclaré Onishchenko, ajoutant qu’un nombre croissant de personnes deviennent accroc à la nicotine grâce aux vaporisateurs.

Pour lui, les cigarettes électroniques ont été créées en réponse d’un certain nombre d’actes législatifs antitabac adoptés dans de nombreux pays.

Pour finir, Gennady Onishchenko estime que «Dans l’ensemble, la question des cigarettes électroniques peut être résolue si elles sont reconnues comme des produits du tabac et que l’on commence à les traiter comme des cigarettes. Je suis certain que certaines mesures anti-vape seront promulguées tôt ou tard, mais ce processus sera long. ».

Source : Sputniknews.com

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef de Vapoteurs.net, le site de référence sur l'actualité de la vape. Engagé dans le monde de la vape depuis 2014, je travaille chaque jour pour que tous les vapoteurs et les fumeurs soient informés.